Autolib’ : les bornes opérationnelles avant la fin de l’année

Publié le par

À la suite du second Conseil parisien de la mobilité, la maire de la capitale, Anne Hidalgo, a annoncé la remise en service des bornes Autolib’ avant la fin de l’année pour les utilisateurs de véhicules électriques. Une solution transitoire qui se transformera en un nouveau service l’année prochaine.

Le service d'auto-partage en trace directe Moovin.Paris est opérationnel depuis ce matin.
Le service d'auto-partage en trace directe Moovin.Paris est opérationnel depuis ce matin.

Inauguré au printemps dernier, le Conseil parisien de la mobilité s’est réuni pour la seconde fois, mardi 9 octobre. À cette occasion, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a statué sur l’avenir des bornes Autolib’, laissées à l’abandon depuis le retrait du service assuré par Blue Solutions.

Sans préciser l’opérateur, Anne Hidalgo a affirmé que les conducteurs de véhicules électriques pourraient de nouveaux utiliser un millier de bornes sur les trois mille du réseau avant la fin de l’année, et ce pour une dizaine d’euros par mois. Le groupe Bolloré étant toujours propriétaire du logiciel intégré aux bornes, les deux parties ont vraisemblablement trouvé un accord pour cette solution que la maire a qualifiée de transitoire. La ville compte en effet mettre en place dès 2019 un nouveau système de bornes plus modernes.

Parallèlement à ces annonces, la mise en service du service Moov’in.Paris opéré par Renault a été confirmée pour ce mercredi 10 octobre.

JPEG - 246 ko
Anne Hidalgo, maire de Paris, et Christophe Najdovski, maire-adjoint en charge de la voirie et des déplacements, après la clôture du second conseil de Paris.

Mots clefs associés à cet article : Renault, Ada, Borne de recharge, Autopartage

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER