Audi A8 hybride en 2012

Publié le par

Le 24 août dernier, Ingolstadt (fief d’Audi) a annoncé la production en série de l’Audi A8 hybride en 2012. Ce qui lui confère, sur le papier, la puissance d’un six cylindres pour la consommation d’un quatre cylindres. Son moteur essence, un 2 litres TFSI, et le bloc électrique délivrent une puissance de 180 kW (245 ch) pour un couple de 480 Nm. La consommation moyenne devrait être inférieure à 6,4 l/100 km. La berline pouvant circuler en mode tout électrique jusqu’à 100 km/h. À la vitesse constante de 60 km/h, elle parcourt environ 3 kilomètres sans émission.
Techniquement, la machine synchrone à aimant permanent (moteur électrique) est logée à la place du convertisseur de couple devant la boîte tiptronic à huit rapports, qui a été modifiée pour l’occasion. Un embrayage multidisque placé dans un bain d’huile relie et sépare le bloc électrique et le moteur thermique TFSI. La batterie lithium-ion est placée dans le coffre, à l’abri des chocs. Elle a une puissance nominale de 1,3 kWh et génère 40 kW. Selon les besoins, elle est refroidie à l’air par deux voies : par l’air de l’habitacle via un ventilateur et par le biais d’un circuit de refroidissement propre relié à la climatisation automatique. Quant au bloc électrique et à l’électronique de puissance qui sert de régulateur entre la batterie et le bloc électrique, ils sont eux refroidis par eau.
Source : Audi

Mots clefs associés à cet article : Audi, Véhicule hybride

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter