Audi A7 Sportback : l’anti-CLS

Publié le par

Les Anneaux auront mis du temps à contrecarrer les plans de l’Étoile. Audi débarque enfin sur le créneau des coupés cinq portes, inauguré en 2004 par Mercedes avec le CLS. La nouvelle Audi A7 Sportback arrive avec un temps de retard, même si elle ne manque pas d’arguments. Le style n’est pas sans rappeler celui de l’A5 Sportback, au détail près que l’A7 est plus longue (4,97 m !) et plus large (1,91 m). Un design sans surprise, fidèle à l’esprit du concept présenté en début d’année au Salon de Genève. Haut de gamme oblige, l’A7 emprunte des équipements aperçus à bord de la nouvelle A8 et fait la part belle à l’aluminium pour plus de légèreté. Côté pratique, ce coupé offre quatre généreuses places ainsi qu’un volume de coffre compris entre 535 et 1 390 litres sièges rabattus.

JPEG - 47.5 ko
Sous le capot, l’A7 Sportback sera disponible dès son lancement avec quatre blocs V6 : deux FSI et deux TDI. Leur puissance s’échelonnera de 204 à 300 ch. Le nouveau 3.0 TDI de 204 ch sera couplé à une boîte multitronic et est annoncé à une consommation moyenne de 5,3 l/100 km, soit des émissions de seulement 139 g/km de CO2. Tous les moteurs bénéficieront d’un système de récupération de l’énergie et du stop & start.

Mots clefs associés à cet article : Audi, Berline

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter