Atos convertit l’intégralité de sa flotte à l’électricité

Publié le par

Le géant de l’informatique et des services numériques vise la neutralité carbone de l’ensemble de son parc roulant à l’horizon 2024.

Les 5 500 véhicules d'Atos seront remplacés d'ici 2024. (image d'illustration © Nerijus Jakimavičius - Pixabay - CC)
Les 5 500 véhicules d'Atos seront remplacés d'ici 2024. (image d'illustration © Nerijus Jakimavičius - Pixabay - CC)

Atos accélère la transition énergétique de son parc de véhicules d’entreprise. La société - présentée comme numéro un européen du cloud, de la cybersécurité et des supercalculateurs - se donne trois ans pour verdir son importante flotte.

Dans un communiqué, Atos s’engage à « remplacer l’ensemble de ses 5 500 véhicules par des modèles électriques d’ici la fin de l’année 2024 ». Une démarche qui devrait permettre de « réduire les émissions de carbone de la flotte mondiale de 50 % en trois ans, conformément à l’ambition d’atteindre “zéro émission nette” d’ici 2028 », est-il encore précisé. En parallèle, l’entreprise s’engage à faire passer de 100 à 500 son réseau de stations de recharge sur ses différents sites et à faciliter l’installation de bornes de recharge au domicile de ses salariés.

Les constructeurs tricolores associés

« Face à l’urgence climatique, il y a une responsabilité collective d’agir maintenant pour réduire les émissions de CO2. Bien que le marché des véhicules électriques soit encore jeune, la technologie est suffisamment mature pour être utilisée dans les flottes d’entreprise grâce aux efforts de constructeurs automobiles de premier plan comme Renault et Stellantis. Nous sommes fiers de conduire ce changement et de donner à nos employés les moyens de faire de même », commente Élie Girard, directeur général d’Atos.

Le volume de véhicules à renouveler étant important, Atos entend s’appuyer sur un réseau de constructeurs et de fournisseurs automobiles. L’entreprise annonce ainsi avoir sélectionné les constructeurs nationaux Renault et Stellantis (ex- Groupe PSA) en vue de lui fournir les véhicules propres attendus.

« Fort de sa position de leader dans le domaine des véhicules électriques, de la plus grande flotte électrique d’Europe et d’une longue expérience au service de ses clients, le Groupe Renault est fier de soutenir l’initiative d’Atos », fait savoir Luca de Meo, le directeur général du Groupe Renault. « Stellantis dispose déjà de l’une des plus larges gammes de véhicules de pointe à faibles émissions, avec plus de 30 modèles électrifiés disponibles et des véhicules utilitaires électriques à pile à combustible qui seront introduits cet automne. Nous sommes ravis qu’Atos ait décidé de choisir Stellantis comme principal fournisseur de véhicules 100 % électriques et hybrides rechargeables. Nous sommes impatients de soutenir notre client avec des solutions de mobilité propres, sûres et abordables », se réjouit Carlos Tavares, le directeur général de Stellantis.

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter