Arval interroge l’avenir du diesel dans un livre blanc

Publié le par

Le loueur souhaite accompagner ses clients vers un mix énergétique plus respectueux de l’environnement.

Pour Arval, le diesel a encore une carte à jouer.
Pour Arval, le diesel a encore une carte à jouer.

Face aux politiques publiques de plus en plus hostiles aux véhicules diesels et pour répondre aux interrogations croissantes des entreprises Arval publie un livre blanc sur l’avenir de cette motorisation dans les flottes. Après avoir précisé son statut actuel et analysé les alternatives possibles, le loueur avertit sur un dénigrement trop prononcé du diesel qui conserve un rôle déterminant à jouer pour atteindre les objectifs de réduction de C02. L’offre produit en véhicules alternatifs et les infrastructures correspondantes ne sont en effet pas encore suffisamment prêtes.

« Il était important pour nous de faire un état des lieux sur les usages énergétiques, alors que le monde est en train de vivre une formidable transition en la matière », explique Philippe Bismut, CEO d’Arval. En conséquence, Arval a procédé à une révision de sa méthode de calcul du TCO en adoptant une approche basée sur le TCM (Total Cost of Mobility) qui prend en compte les nouvelles habitudes de conduite et intègre à son offre des services de mobilité orientés autour du partage de véhicule.

« La transition énergétique est un élément essentiel pour le devenir des flottes d’entreprise. A travers cette réflexion autour du diesel, nous apportons à nos clients une nouvelle preuve de notre volonté de les accompagner dans l’adoption de solutions plus respectueuses de l’environnement », conclue François-Xavier Castille, Directeur Général d’Arval France.

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2018

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2018, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2018
COMMANDER