Arval a signé une nouvelle année de croissance en 2019

Publié le par

Le groupe Arval publie de bons résultats commerciaux au titre de l’exercice 2019 : nombre de véhicules loués en hausse de 9,1 % et ventes de véhicules en fin de contrat en progression de 6 %.

Arval a enregistré une croissance dynamique en 2019 et s'apprête à dévoiler son nouveau plan stratégique. (© Arval - BNP Paribas Group)
Arval a enregistré une croissance dynamique en 2019 et s'apprête à dévoiler son nouveau plan stratégique. (© Arval - BNP Paribas Group)

En 2019, le nombre de véhicules loués par Arval a augmenté de 9,1 %, pour atteindre 1,29 million de véhicules (1 298 404 unités très précisément). Le nombre de véhicules commandés a, lui, progressé de 8 %, à 380 982 unités. Par ailleurs, le nombre de véhicules en fin de contrat vendus est en hausse de 6 % par rapport à l’année précédente, pour atteindre 269 830 véhicules. « La plupart des zones géographiques d’Arval ont connu une croissance à deux chiffres de leur flotte : + 20,8 % pour les pays nordiques, + 19,3 % en Europe centrale, + 16,2 % au Benelux et en Europe du Sud. Les plus grands pays d’Arval en termes de flotte (France, Royaume-Uni, Espagne et Italie) ont connu une croissance de 7,3 % », détaille un communiqué.

Le boom de la location aux particuliers

Au niveau de la clientèle, Arval a enregistré, en 2019, une croissance sur tous les segments, avec une progression de 7 % dans les segments Corporate & Public et de 25 % pour la flotte en location moyenne durée. En 2019, la flotte Retail (PME ou ETI, indépendants ou particuliers) a eu une activité très soutenue (+ 14 % par rapport à 2018), avec une mention particulière pour la location aux particuliers (+ 42 %, juste en dessous de la barre des 300 000 unités).

La transition énergétique est amorcée

« Prenant en compte l’évolution rapide de son industrie et conformément à son engagement fort en matière de RSE, Arval a fait un pas en avant vers la transition énergétique avec deux tendances principales en 2019 : la diminution de la part du diesel dans la flotte d’Arval à 75 %, et l’accélération de l’adoption des véhicules électriques », ajoute un porte-parole de la filiale de BNP Paribas Group.

JPEG - 61.6 ko
Arval épouse un nouveau slogan. (© Arval - BNP Paribas Group)

Un nouveau slogan : « For the many journeys in life »

Avec l’arrivée d’un nouveau président-directeur général, Alain Van Groenendael, 2019 a été une année importante pour Arval. Par exemple, l’Observatoire du véhicule d’entreprise est devenu l’Arval Mobility Observatory, « un organe de recherche indépendant pour comprendre et anticiper les changements dans le monde de la mobilité », l’un des mottos du groupe qui veut se développer au-delà du seul leasing. En rejoignant l’Alliance MaaS (Mobility as a Service), Arval a d’ailleurs réaffirmé sa volonté de construire avec ses partenaires les solutions de mobilité intégrées de demain. Traduction concrète, Arval a ouvert quatre hubs, qui servent de laboratoires d’essai sur des sujets de pointe : voitures connectées, transition énergétique, mobilité et voitures autonomes. Pour symboliser cet état d’esprit, Arval a changé sa plate-forme de marque et sa signature pour « For the many journeys in life » que l’on peut traduire ainsi : « Pour tous les trajets de la vie ».

PNG - 51.7 ko
Arval a rejoint l’Alliance MaaS, marquant son implication dans la mobilité et les services de demain. (© Arval (BNP Paribas Group))

2020 : un nouveau plan stratégique pour Arval

2020 sera aussi une année charnière et rendez-vous est d’ores et déjà pris le 26 mars prochain à Houten, aux Pays-Bas, pour la révélation d’Arval Beyond, le nouveau plan stratégique d’Arval, placé sous le signe de la croissance (y compris via l’ouverture de nouveaux pays comme ce fut le cas en Colombie en janvier) et de la définition d’un nouveau business model, en adéquation avec les évolutions du secteur.
« Arval capitalise plus que jamais sur son approche SMaRT (Sustainable Mobility and Responsibility Targets) pour accompagner ses clients dans leur transition énergétique. Les véhicules électriques sont un élément clé de cette méthodologie car ils offrent dans de nombreux cas une alternative pertinente aux solutions de mobilité plus traditionnelles. Arval a en effet une forte ambition en la matière pour 2020 : croître deux fois plus vite que le marché en termes d’immatriculations de véhicules électriques. Au-delà des véhicules électriques, Arval est convaincu que de nouvelles options de mobilité sont possibles et pertinentes : non seulement l’auto-partage, le vélo-partage, le covoiturage, mais aussi la navette autonome, dernière innovation d’Arval inaugurée récemment en France », précise le groupe par voie de communiqué.
« Grâce à l’engagement de nos collaborateurs, Arval est prêt à évoluer et à s’adapter aux besoins en constante évolution de ses clients grâce à de nouveaux services, notamment basés sur la mobilité. Nous allons vivre des moments passionnants : Arval accompagnera ses clients dans tous leurs trajets, en voiture bien sûr, mais pas seulement ! », déclare Alain Van Groenendael, président-directeur général d’Arval.

Mots clefs associés à cet article : Arval, LLD, LMD, Covoiturage, Véhicule d’occasion (VO), Gestion de parc, Véhicule électrifié , énergies alternatives

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2019

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2019
    COMMANDER