Après de bons débuts, WeProov Fleet nourrit de sérieuses ambitions

Publié le par

Lancée en février 2020, la solution digitale pour simplifier la gestion des dommages et sinistres des véhicules d’entreprise a connu des débuts prometteurs. Une quinzaine de sociétés, dont la SNCF, DHL, Bouygues Construction, LS Services ou encore Socotec, ont fait le choix de cet outil qui permet de suivre l’état d’un véhicule pendant toute sa durée de vie, jusqu’à sa restitution.

©WeProov
©WeProov

Selon WeProov, avec plus de 5 000 rapports générés et plus de 15 000 véhicules en parc depuis son lancement, WeProov Fleet aurait permis à ses clients de réaliser une économie de 5 millions d’euros soit 330 euros en moyenne par véhicule. Pour les gestionnaires et les conducteurs, ce sont aussi 60 000 heures qui ont pu être libérées et consacrées à des actions à valeur ajoutée.

L’offre de la start-up est double : WeProov Manager et WeProov Inspect. La première solution ouvre la possibilité de gérer de A à Z tous les dommages et les sinistres qui interviennent durant la durée de détention d’un véhicule. La seconde permet au gestionnaire de flotte de faire réaliser à chacun de ses conducteurs l’inspection de son véhicule quelques semaines avant la restitution de celui-ci. C’est ensuite lui qui prendra la décision de faire réparer ou non son véhicule, aidé par les équipes de chiffreurs et l’intelligence artificielle de WeProov.

Enrichi par l’IA, WeProov Fleet peut désormais identifier 18 types de dommages tels que des bris de glace, des impacts ou encore des rayures. Actuellement, la solution a un taux de détection de 74,2% sur les dommages de 0,5 à 1 cm, de 83,5% sur ceux de 1 à 5 cm et 88,1% sur ceux de plus de 5 cm. D’ici 3 mois, la jeune pousse souhaite atteindre un niveau de précision supérieur. Ainsi, elle ambitionne une efficacité de 90 % sur les dommages de 0,5 à 1 cm, 95 % sur les impacts de 1 à 5 cm et de 98 % sur ceux de plus de 5cm.

D’ici à la fin février, WeProov prévoit de doubler son volume d’activité en passant de 15 000 à 30 000 véhicules suivis.

Mots clefs associés à cet article : Entretien, WeProov, Restitution

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter