Aiways lance ses premiers super chargeurs intelligents en Chine   

Publié le par

Le constructeur chinois a conclu un partenariat avec Shanghai Kuaibu New Energy Technology (KBVIP), la joint-venture de l’entreprise CATL, afin de déployer des points de recharge pour véhicules électriques fonctionnant avec l’intelligence artificielle. Les deux acteurs prévoient d’en installer une centaine à travers la Chine.

Ces stations sont capables de recharger l'U5 d'Aiways de 30 à 80 % en seulement 30 minutes. © Aiways
Ces stations sont capables de recharger l'U5 d'Aiways de 30 à 80 % en seulement 30 minutes. © Aiways

Impliquée dans la problématique de la recharge pour VE – en témoigne le développement d’un robot chargeur mobile et autonome nommé Carl – la marque automobile chinoise Aiways vient de signer un contrat de coentreprise avec la société KBVIP, soutenue par CATL, pour former ensemble une start-up proposant une nouvelle technologie d’alimentation pour les véhicules électriques.   

Faisant appel à l’IA, ces supers chargeurs intelligents assurent un stockage de l’énergie et peuvent même en générer d’origine solaire grâce à des cellules photovoltaïques. « Pendant le processus de recharge, les utilisateurs peuvent également réaliser des tâches telles qu’une inspection de la batterie et créer ainsi un service personnalisé mais aussi bénéficier d’un double service de recharge/décharge (V2G) », précise Aiways dans un communiqué. De plus, chaque station comportera entre six et douze points de recharge en utilisation simultanée, capables de recharger l’U5 d’Aiways de 30 à 80 % en seulement 30 minutes, ainsi que d’autres véhicules électriques. 

Alors que l’ouverture du premier super chargeur aura lieu à Shangrao, près de l’usine de production du constructeur, en septembre 2021, le tandem Aiways/KBVIP prévoit d’implanter un réseau d’une centaine de stations intelligentes de super chargeurs à travers la Chine. Et qui sait, peut-être dans les années venir, étendre ce maillage à l’étranger puisque la marque investit pour mener à bien sa mission de « rendre les VE plus accessibles à tous [en améliorant] en permanence l’expérience des utilisateurs de véhicules électriques » , selon les mots de Xiaoying Gu, directeur d’exploitation d’Aiways.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Borne de recharge, Intelligence artificielle, V2G, Aiways

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter