ALD Automotive confie son programme de gestion de flotte à Munic

Publié le par

Le loueur longue durée et le spécialiste des technologies embarquées pour la valorisation des données automobile viennent d’annoncer leur partenariat. Les Smart Dongles (boîtier intelligent) et la plateforme de traitement Munic.io seront ainsi déployés sur l’ensemble de la flotte de véhicules d’ALD Automotive.

© Munic/ALD Automotive
© Munic/ALD Automotive

ALD Automotive gère 1,76 million de véhicules à travers 43 pays dans le monde (chiffre relevé à fin décembre 2020). Avec un tel cheptel de voitures, l’entreprise de LLD a dû développer un programme de gestion agrémenté d’un panel de services élargis pour ses clients B2B : ProFleet. Intégrant la surveillance des émissions de CO2, de la consommation de carburant, ainsi que l’optimisation d’opérations administratives comme la maintenance ou les rapports d’utilisation des véhicules, cette solution se couple également à des options accessibles via une application mobile (assistance routière, données kilométriques, rappels d’entretien des véhicules, etc.). Des possibilités connectées qui devaient s’appuyer un ténor du secteur pour fonctionner au mieux.

Une solution multi-mobilité

C’est donc la technologie brevetée de Munic, entreprise créée en 2002, qui a été retenue. Concevant et développant des Smart Dongles OBD (On-Board-Diagnostic), à même de collecter les milliers de données issues des capteurs des automobiles, et une plateforme Edge Computing d’intelligence artificielle, Munic.io, permettant de les analyser, ce prestataire a été sélectionné par ALD Automotive pour ses capacités à décoder et traiter une grande diversité des données véhicules. Celles-ci seront d’ailleurs associées à la plateforme cloud et d’application mobile de Vin.li, l’opérateur de services télématiques adopté par le loueur.

« Les solutions de voitures connectées vont au-delà des services télématiques traditionnels en connectant le gestionnaire de flotte en temps réel avec sa flotte de véhicules, lui permettant de prendre de meilleures décisions et de faire ainsi évoluer la gestion de flotte vers le tout digital », justifie John Saffrett, directeur général adjoint chez ALD Automotive. Une expertise qui sera déployée sur « un nombre croissant de nos marchés dans le monde entier pour changer fondamentalement la façon dont la mobilité sera gérée à l’avenir », promet-il.

Mots clefs associés à cet article : ALD Automotive, Flotte, Boitiers électroniques, Gestion de parc, Intelligence artificielle

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter