ALD Automotive France lance le programme ALD Demain

Publié le par

ALD Automotive France va complètement intégrer Parcours et profiter de ce processus pour piloter une réorganisation et lancer de nouvelles offres toujours plus axées sur les services. Proximité terrain et transition énergétique sont au rang des priorités.

L'offre ALD Demain veut réussir l'alchimie parfaite entre ALD et Parcours. (© ALD Automotive)
L'offre ALD Demain veut réussir l'alchimie parfaite entre ALD et Parcours. (© ALD Automotive)

Afin de renforcer sa position de leader en France (devant la Diac, Arval, Free2Move et LeasePlan), ALD Automotive s’engage dans un programme d’envergure baptisé ALD Demain. Pro memoria, rappelons qu’ALD gère 548 000 véhicules en France : 318 000 en LLD, 7 000 en LMD, « activité en effervescence, portée par une demande accrue de flexibilité, ce qui correspond à notre récent produit Switch  », dixit Gilles Bellemere, directeur général d’ALD Automotive France. La filiale de la Société Générale a aussi réalisé 87 000 ventes de véhicules en 2019, dont 76 000 ventes à professionnels.

Le meilleur des deux mondes

Sur ces bases solides, Gilles Bellemere pose le postulat qui a gouverné à l’élaboration du programme ALD Demain : « Nous avons pris le contrôle de Parcours il y a trois ans, avec un intérêt pour leur business model particulier, à savoir une très forte intégration des services et une grande proximité clients, allant jusqu’à des aménagements sur-mesure, ce qu’ALD ne faisait pas eu égard à sa force de volume, une autre clé de voûte de nos activités. Au-delà des synergies naturelles sur ce qui ne se voit pas, SI, RH, etc., il convenait de chercher à garder cette spécificité de Parcours. L’offre ALD Demain, qui sera commercialisée dès juillet 2020, est le fruit de cette démarche qui réunit le meilleur de deux mondes ».

JPEG - 18.9 ko
Gilles Bellemere, directeur général d’ALD Automotive France.

Un réseau physique de Mobility centers

La proximité recherchée trouvera notamment sa traduction dans un maillage de 24 sites en France, comprenant de véritables « Mobility centers » (18 sites et 6 représentations commerciales réparties sur l’ensemble du territoire). « Avec notre plan de digitalisation, l’expérience phygitale dont tout le monde parle prendra donc tout son sens chez ALD, ce qui représente un avantage concurrentiel significatif », souligne Gilles Bellemere, avant d’ajouter : « ALD Demain va encore nous permettre d’inclure de nouvelles briques de services relatives aux nouveaux usages et aux nouvelles mobilités, y compris les micro-mobilités et leurs spécificités ». C’est ce que résume le nouveau slogan du groupe, « Ready to move you », que l’on peut traduire par « Au service de votre mobilité ».

Une offre à la fois packagée et variable

Concrètement, la nouvelle offre repose sur un contrat de LLD (usage, maintenance et assistance), qui s’enrichit de la mise à disposition d’un véhicule d’attente si besoin (de même catégorie) et de l’entretien dans les Mobility centers avec prêt de véhicule). Soulignons que l’accord-cadre conclu avec Speedy est confirmé. « L’offre peut par ailleurs se décliner en deux packs : « Tranquillité », avec le convoyage et le véhicule d’assistance qui passe de 5 à 7 jours notamment ; « Premium », avec en point d’orgue une conciergerie 7j/7 et 24H/24 dans toute la France », précise Fabrice Denoual, directeur général délégué d’ALD Automotive France. Un vaste catalogue de services additionnels (20 modules) est aussi proposé.

Refonte de l’organisation opérationnelle

Ce lancement s’accompagne de la mise en place d’une nouvelle organisation qui passe par la création d’une direction commerciale unique, soit 440 collaborateurs, y compris dans certains points physiques de la Société Générale et du Crédit du Nord. Cette architecture comprendra trois départements : « Grandes entreprises et administration », « PME » et « Opérations commerciales ». « Par ailleurs, deux nouvelles directions voient le jour. D’une part, une direction de l’expérience clients, à savoir les gestionnaires de parc et les utilisateurs de nos véhicules et de nos services. D’autre part, une direction de la mobilité et de l’exploitation, qui aura pour mission de développer de nouvelles activités, au premier rang desquelles se trouvent la location flexible et la LLD de VO Origin », détaille Guillaume Marteau, directeur général adjoint au commerce d’ALD Automotive France. L’efficacité commerciale sera particulièrement suivie, avec un travail de prospection très structuré.

De quelle ampleur sera l’essor des véhicules électrifiés ?

En se projetant sur l’exercice 2020, Gilles Bellemere se montre confiant, tablant sur une nouvelle année de croissance, en dépit des incertitudes qui pèsent sur le marché automobile dans son ensemble. Une année qui sera riche en événements au gré des inaugurations de Mobility centers, tandis que les sites Parcours vont donc revêtir la charte signalétique et graphique d’ALD. Sur le volet de la LMD, une croissance de l’ordre de 30 à 40 % est attendue, le cap symbolique des 10 000 véhicules allant être franchi. Pour ALD Switch, l’objectif consistera à doubler le volume (une centaine de contrats à ce jour). Enfin, dans le périmètre névralgique du mix énergétique, Gilles Bellemere ne croit guère à un revival du diesel (hors VUL, soit 30 % de la flotte d’ALD, où ce carburant reste incontournable). En effet, si un rebond peut être attendu par rapport à la maîtrise des émissions de CO2, il risque fort d’être annulé par le déploiement des nouvelles ZFE inscrites dans la LOM. La part des véhicules électrifiés va naturellement augmenter, mais il est encore difficile de savoir dans quelle proportion. A ce propos, ALD Automotive sera partie prenante de l’ouverture de la station d’hydrogène à Nanterre.

Mots clefs associés à cet article : ALD Automotive, Parcours, LLD, LMD, Covoiturage, Marché France, Micro-mobilité, Véhicule électrifié , énergies alternatives

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
NOS EVENEMENTS
    Guide Fiscal 2019

    Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2019, est l’outil indispensable.

    Guide Fiscal 2019
    COMMANDER