Adas : un trop haut niveau d’équipement pourrait nuire à la sécurité

Publié le par

En manipulant davantage les accessoires électroniques, les conducteurs seraient moins attentifs à la route. Ils seraient également tentés de lâcher plus souvent le volant des deux mains lorsqu’ils prennent confiance dans le système automatisé de leur voiture.

© gdbaker - pixabay
© gdbaker - pixabay

L’évolution technologique des véhicules pourrait-elle finalement déboucher à moins de sécurité sur les routes ? C’est ce que semble conclure un récent rapport de l’Insurance Institute for Highway Safety et de l’Institut de technologie du Massachusetts. Pour voir comment l’utilisation de l’automatisation de la conduite influe sur l’attention du conducteur, des chercheurs ont étudié le comportement au volant de vingt volontaires sur une période d’un mois pendant laquelle ils se sont familiarisés avec les systèmes d’assistance à la conduite de leurs véhicules.

Les résultats de cette étude montrent clairement une différence de comportement du conducteur dans le temps, entre un véhicule utilisant un « simple » régulateur de vitesse et un autre proposant en même temps le maintien dans la voie. Dans le second cas, les conducteurs ont une grande tendance à utiliser leur téléphone ou le système embarqué et à lâcher le volant des mains. Cette prise de confiance, due à la technologie, modifie le comportement du conducteur, mais influe aussi sur le risque d’accident.

Si les chiffres de l’accidentologie ont montré que le régulateur de vitesse, en contrôlant vitesse et distance de sécurité, améliore la sécurité par rapport à un dispositif d’alerte de distance et un freinage d’urgence automatisé, rien ne montre une amélioration en ajoutant le maintien dans la voie. Au contraire, plusieurs accidents ont montré un risque plus grand lié à une confiance trop forte comme alerte ce rapport.

Mots clefs associés à cet article : Sécurité

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous Twitter Linkedin Facebook
Newsletter