1 200 radars tourelles seront déployés sur les routes d’ici à fin 2020

Publié le par

Selon une rubrique spécifique contenue dans le projet de loi de finances portant sur le budget des radars automatiques, la Sécurité routière prévoit l’installation de plus d’un millier de radars tourelles à l’horizon 2021.

1 200 radars tourelles du type Mesta Fusion 2 seront disséminés sur l'ensemble du territoire français d'ici à fin 2020. © Idemia
1 200 radars tourelles du type Mesta Fusion 2 seront disséminés sur l'ensemble du territoire français d'ici à fin 2020. © Idemia

La grogne des Gilets jaunes ne devrait pas retomber à cette annonce. Testés à l’échelle nationale depuis 2018, les radars tourelles ne devraient pas ralentir leur expansion l’année prochaine, bien au contraire. À en croire une annexe du fameux projet de loi de finances 2020, plus de mille d’entre eux devraient fleurir au bord des routes du territoire français avant la fin de l’année 2020. Une flopée de dispositifs de contrôle de la vitesse et des incivilités au volant qui viendra s’ajouter aux quelque 133 modèles de radars tourelles (baptisés Mesta Fusion 2) recensés dans l’Hexagone à la mi-septembre.

D’ici à la fin de l’année 2019, ce sont 400 radars de ce type qui devraient d’ailleurs essaimer, selon une répartition aléatoire, dans l’ensemble de la France. Perchés à quatre mètres de hauteur, les radars tourelles repèrent les véhicules en infraction sur une distance de 200 mètres et observent jusqu’à huit voies simultanément grâce à une caméra dont la résolution affiche 36 mégapixels.

Véritables vigies sur pilotis, ceux-ci devraient permettre de « contrôler le franchissement des feux rouges, la vitesse ou le franchissement des passages à niveau », précise la Sécurité routière dans le document PLF. Qui n’aborde cependant pas la verbalisation d’autres types d’infractions, pourtant envisagée depuis plusieurs années. Cette accélération du déploiement des radars tourelles semble en tout cas sonner le glas des radars fixes, dont environ 75 % du parc a subi des dégradations cet été. Quant au coût global qu’engendrera cette flotte élargie de radars tourelles, aucun montant n’a encore été précisément avancé.

Mots clefs associés à cet article : Radar, Sécurité

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter