Vulog lève des fonds pour son développement international

Publié le par

Vulog annonce une levée de fonds de 17,5 millions d’euros auprès de plusieurs investisseurs européens. Le spécialiste de l’auto-partage compte ainsi accélérer son développement international.

Vulog compte accélérer son développement international dans le domaine de l'auto-partage.
Vulog compte accélérer son développement international dans le domaine de l'auto-partage.

Vulog accompagne de la meilleure des manières l’ouverture imminente de son nouveau bureau dans la Silicon Valley. Le spécialiste français de l’auto-partage, également implanté à Toronto et à Vancouver, vient de lever 17,5 millions d’euros afin d’accélérer son développement au niveau international. Les investisseurs dans la boucle se nomment Frog Capital (Royaume-Uni), Inven Capital (République tchèque), ETF Partners (Royaume-Uni) et Bpifrance par le biais du fonds Ecotechnologies.

« Cette nouvelle levée de fonds vient renforcer les ambitions de Vulog sur le marché de la mobilité partagée. Nous avons connu une croissance exceptionnelle ces dix-huit derniers mois, et ce nouveau tour de financement va accélérer l’exécution des prochaines étapes de notre plan, notamment en Amérique du Nord » explique Grégory Ducongé, le CEO de Vulog.

La solution technologique de Vulog gère aujourd’hui plus de 10 millions de trajets d’auto-partage par an. Elle est notamment utilisée par des services d’ampleur tels que Evo à Vancouver (1 250 véhicules), emov à Madrid (550 véhicules), GreenMobility à Copenhague (450 véhicules) ou encore Urbano à São Paulo. Vulog annonce également travailler avec un certain nombre de constructeurs automobiles pour intégrer directement sa solution au sein des véhicules de nouvelle génération.

Mots clefs associés à cet article : Autopartage, Vulog

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER