Vulog, l’auto-partageur qui équipe la flotte de la Mairie de Paris

Publié le par

Vulog, l’un des pionniers des technologies d’auto-partage en Europe, a été choisi par la Mairie de Paris pour équiper 80 véhicules de sa flotte avec sa solution.

L'auto-partage, une valeur d'avenir…
L'auto-partage, une valeur d'avenir…

Avec ce projet, Vulog va équiper la plus importante flotte en auto-partage dans une collectivité française (80 véhicules de la Mairie de Paris répartis sur plusieurs stations). L’entreprise fournira toute la technologie nécessaire au bon fonctionnement de ce service innovant, comme les technologies embarquées transformant la flotte en véhicules intelligents (communicant, ouverture par badge), les applications utilisateurs pour réserver les véhicules et l’interface de gestion de la flotte.

La Mairie de Paris continue d’innover également en matière de véhicules électriques, qui représentent d’ores et déjà une part très importante de sa flotte. Pour ces véhicules, Vulog proposera des options intuitives, notamment la fonction de réallocation dynamique permettant d’affecter les véhicules aux utilisateurs en fonction de leur niveau de charge. « Nous sommes fiers d’avoir été choisis par la Mairie de Paris. Ce projet montre l’intérêt grandissant des entreprises et des collectivités pour l’auto-partage, véritable levier d’optimisation des flottes automobiles, que ce soit pour amortir le coût des véhicules ou pour optimiser les déplacements des collaborateurs » indique Georges Gallais, fondateur et président de Vulog.

Succès grandissant de l’auto-partage

À noter que l’auto-partage a le vent en poupe, comme en témoignent les nombreux nouveaux acteurs présents sur le secteur. D’ici à 2020, ce marché en pleine expansion devrait atteindre près d’un million de véhicules à l’échelle mondiale et plus de trente millions d’utilisateurs.

L’auto-partage gagne notamment du terrain chez les entreprises et les collectivités qui souhaitent rationaliser leur parc (suppression de 30 % des véhicules en moyenne selon Vulog), améliorer la gestion de la flotte, faciliter l’introduction de véhicules électriques et apporter un meilleur service à leurs utilisateurs. On compte désormais près de mille véhicules partagés en entreprise en France, et ce chiffre augmente régulièrement.

Mots clefs associés à cet article : Autopartage, Mobilité durable

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER