Volvo veut lancer le plus grand test de véhicules autonomes en Chine

Publié le par

Volvo Cars souhaite lancer des expérimentations de véhicule autonome dans plusieurs villes chinoises.

Volvo veut un véhicule autonome commercialisable pour 2020.
Volvo veut un véhicule autonome commercialisable pour 2020.

L’ambition de Volvo Cars sur le véhicule autonome est grande. Et sa future expérimentation sera sans doute à la hauteur de ses projets pour 2020. En Chine, le constructeur veut mettre en circulation une centaine de voitures sans chauffeur dans les villes intéressées. Les négociations sont en cours. Objectif : déterminer quelles seront les villes en mesure de fournir les permissions, la réglementation et les infrastructures nécessaires pour permettre la réalisation du projet.

Pour Volvo Cars, le véhicule autonome serait un levier important pour la réduction des accidents sur la route. Son but ultime : zéro morts et blessés graves à l’horizon 2020. La conduite automatisée permettrait de fluidifier la circulation, de limiter la pollution et d’offrir au conducteur la possibilité d’utiliser autrement son temps passé sur la route.

« Le lancement des voitures autonomes sur les routes chinoises sera une révolution pour améliorer la sécurité, diminuer les embouteillages et la pollution, et gagner du temps », explique Volvo Cars. Affaire à suivre !

Mots clefs associés à cet article : Volvo, Véhicules autonomes

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER