Volvo Cars et Uber en route pour l’autonomie

Publié le par

Volvo Cars, le constructeur et Uber, le spécialiste du partage de voitures, s’associent pour développer la nouvelle génération de voitures autonomes.

Volvo et Uber, main dans la main pour l'autonomie.
Volvo et Uber, main dans la main pour l'autonomie.

Les deux entreprises (Volvo Cars et Uber) ont signé un accord portant sur un projet de codéveloppement de nouveaux véhicules de base appelés à intégrer les toutes dernières technologies de conduite autonome, y compris sans conducteur. Construits par Volvo Cars, ces véhicules seront achetés par Uber à Volvo. Volvo Cars et Uber contribuent ensemble au projet à hauteur de 300 millions de dollars américains.
Dans un second temps, Uber et Volvo utiliseront le même véhicule de base pour déployer chacun leur stratégie en matière de voitures autonomes. Le premier intégrera ses propres systèmes de conduite autonome au véhicule de base construit par le second, qui l’utilisera dans le cadre de sa stratégie de conduite autonome, prévoyant la conduite 100 % autonome.

JPEG - 360.7 ko
XC90 autonome dans le flux de circulation

Selon Håkan Samuelsson, président et CEO de Volvo Cars : « Volvo est l’un des constructeurs automobiles les plus visionnaires et les mieux ancrés dans notre temps. Leader mondial du développement de technologies de sécurité active et de conduite autonome, Volvo jouit d’une crédibilité inégalée en matière de sécurité. Nous sommes particulièrement fiers d’avoir été choisis comme partenaire d’Uber, l’une des premières entreprises technologiques au monde. Cette alliance place Volvo au cœur de la révolution technologique en marche dans l’industrie automobile. »

Plate-forme modulaire Volvo

Le nouveau véhicule de base sera développé à partir de la plate-forme SPA (scalable product architecture) entièrement modulaire de Volvo. SPA, l’une des plates-formes automobiles les plus sophistiquées, équipe actuellement le SUV haut de gamme XC90 maintes fois récompensé de Volvo Cars (y compris par L’Automobile & L’Entreprise en 2016), mais aussi sa berline premium S90 et son break premium V90.
La plate-forme SPA a été développée dans le cadre du programme mondial de transformation industrielle de 11 milliards de dollars de Volvo Cars, lancé en 2010. Elle a été dès le départ imaginée pour être compatible avec les dernières technologies de conduite autonome, ainsi qu’avec la nouvelle génération de véhicules électriques et connectés. Autant d’atouts qui ont incité Uber à se tourner vers Volvo.

JPEG - 882.5 ko
L’interface auto-pilote

Le développement sera placé sous la houlette des ingénieurs de Volvo Cars et d’Uber, qui travailleront en étroite collaboration. Ce projet renforcera la modularité de la plate-forme SPA afin d’inclure toute la sécurité, la redondance et les nouvelles fonctionnalités nécessaires pour mettre en circulation les véhicules entièrement autonomes.
Pour Travis Kalanick, P-DG d’Uber : « Plus d’un million de personnes meurent dans des accidents de voiture chaque année. Autant de tragédies que la technologie de conduite autonome pourrait contribuer à éviter, ce que nous ne pouvons pas accomplir seuls. C’est pourquoi notre partenariat avec un grand constructeur tel que Volvo revêt une si grande importance. Leader du développement automobile, Volvo domine le marché dans le domaine de la sécurité. En combinant le savoir-faire d’Uber et de Volvo, nous entrerons plus vite dans le futur, ensemble. »

Mots clefs associés à cet article : Volvo, Autopartage, Véhicules autonomes, Uber

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER