Volkswagen lance MOIA, sa nouvelle société de services de mobilité

Publié le par

Volkswagen a annoncé le lancement de sa nouvelle société de services de mobilité. Baptisée MOIA, elle permettra au constructeur de se développer en tant que fournisseur de mobilité durable.

Ole Harms, président du directoire, et Frank Dilger, directeur financier de l'entreprise MOIA de Volkswagen.
Ole Harms, président du directoire, et Frank Dilger, directeur financier de l'entreprise MOIA de Volkswagen.

C’est au Tech Crunch Disrupt de Londres, un événement consacré aux nouvelles technologies, que le constructeur allemand Volkswagen a lancé officiellement sa nouvelle entreprise dédiée aux services de mobilité. Baptisée MOIA, celle-ci va aider Volkswagen «  à mieux comprendre les nouvelles formes de mobilité et la manière de les rendre plus attrayantes pour l’avenir » explique Matthias Müller, P-DG du groupe Volkswagen. La nouvelle entreprise permettra de créer une gamme de services répondant aux besoins de mobilité des usagers.

« MOIA développera et commercialisera ses propres services de mobilité soit de manière indépendante, soit en partenariat avec les villes et les systèmes de transport actuels, ajoute Ole Harms, président du directoire de MOIA. En parallèle, les marques du groupe continueront de développer leurs propres services. » L’objectif : devenir l’un des principaux acteurs de services de mobilité. La création de cette entreprise entre dans le programme « Strategy 2025 » de Volkswagen.

Une mobilité simple, pratique et accessible

La vision de MOIA, c’est la mobilité individuelle pour tous, pratique, par la simple pression d’un bouton, à un prix abordable et sans devoir posséder son propre véhicule. La première activité de MOIA sera de développer des services à la demande via une application. Le groupe Volkswagen a d’ailleurs anticipé en prenant une participation dans Gett, un fournisseur de services de mobilité à la demande.

Dans un second temps, la jeune pousse développera le « pooling business » ; la mutualisation des moyens de transport via l’application « connected commuting ». Le but est de rendre la mobilité individuelle et les transports publics plus efficaces. Les premiers projets pilotes débuteront en 2017.

Une équipe de 50 personnes

L’entreprise se lancera avec une équipe d’environ 50 personnes. Cette dernière continuera à se développer jusqu’à fin 2017. L’équipe de direction est composée d’Ole Harms, Frank Dilger, directeur financier, et de Robert Henrich, directeur des opérations.

Mots clefs associés à cet article : Autopartage, Application

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER