Volkswagen : après les NOx, le CO2 !

Publié le par

Le groupe annonce que certains de ses modèles Diesel présentent des irrégularités dans la mesure de leurs rejets de CO2.

Environ 800 000 véhicules souffrent d'une anomalie d'homologation.
Environ 800 000 véhicules souffrent d'une anomalie d'homologation.

Nouvelle polémique en vue pour Volkswagen. Le constructeur annonce avoir identifié des anomalies sur certains de ses produits au cours de ses enquêtes internes. Le groupe explique dans un communiqué que « les niveaux de CO2 et donc les chiffres de consommation de carburant pour certains modèles ont été fixés trop bas pendant le processus d’homologation ». Ces irrégularités concerneraient environ 800 000 véhicules.

Un porte-parole de Volkswagen a précisé à l’AFP que la majorité des modèles concernés étaient ceux animés par les moteurs Diesel 1.4 l, 1.6 l et 2.0 l. Toutes les marques du groupe utilisant ces mécaniques, à savoir Volkswagen, Skoda, Audi et Seat, seraient donc touchées. Le groupe estime les risques économiques liés à cette nouvelle affaire à environ deux milliards d’euros.

Le conseil d’administration de Volkswagen AG annonce qu’il va tout mettre en œuvre pour clarifier la situation avec l’aide des responsables des organismes d’homologation. Il est en outre précisé que la sécurité des véhicules n’est en aucun cas compromise.

Mots clefs associés à cet article : Volkswagen, CO2

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER