Volkswagen Passat GTE, ode à la « zénitude »

Publié le par

La Passat GTE est une construction mécanique sophistiquée, mais l’essentiel n’est pas là. Le sentiment de plénitude prime.

La Passat hybride rechargeable pointe à 1,6 l/100 km et 37 g/km de CO2.
La Passat hybride rechargeable pointe à 1,6 l/100 km et 37 g/km de CO2.

Il faut parler « boulons-rondelles ». Impossible d’y échapper dès qu’il est question d’une motorisation hybride, rechargeable de surcroît. En la circonstance, le dispositif mis au point par Volkswagen pour la Passat GTE retient, d’un côté, le moteur essence 1.4 l TSI de 150 ch, et, de l’autre, un électromoteur fort de 115 ch. Le complexe libère 218 ch cumulés et un couple de 400 Nm, ce qui en dit long sur ses compétences.

Les batteries chargées d’alimenter l’électromoteur recourent au lithium-ion et prennent place sous le plancher du coffre. La contenance de ce dernier dégringole de 586 à 402 litres, ce faisant – de 650 à 483 litres sur le break SW. Lesdites batteries se rechargent sur le secteur (4 h 15 sur une prise domestique, 2 h 30 sur une prise de charge rapide), et le tout donne une autonomie de 50 kilomètres en mode 100 % électrique, qui s’active ou se désactive à l’aide de la commande dédiée.

En conduite courante, l’électromoteur épaule le moteur thermique, avec à la clé une consommation en cycle mixte qui frise le surnaturel, soit 1,6 l/100 km. Les émissions de CO2 limitées à 37 g/km (39 avec les jantes de 19 pouces) feront se pâmer d’aise les gestionnaires de flottes, la TVS s’évaporant comme par enchantement. Voilà pour les faits, résumés à la louche.

C’est la ouate…

JPEG - 1.6 Mo
Hormis un coffre passablement amputé, la Passat GTE diffère peu des versions thermiques.
À la conduite, cela donne quoi ? Que du bonheur, livré à flux tendu tant le sentiment de plénitude s’apparente à ce que peut produire en la matière un gros V6 surchargé de tout. Associé à la boîte robotisée DSG6, laquelle réagit à bon escient, l’ensemble mécanique œuvre en douceur sans jamais se montrer mièvre. En silence, aussi, y compris quand le moteur thermique est en action.

C’est la ouate qu’elle préfère, disait la chanson, le remarquable travail de filtration réalisé par la suspension apporte sa large contribution à l’édifice. La Passat GTE est une voiture reposante, à un point rarement égalé.

Elle ne coûte pas cher, en prime, toutes proportions gardées considérant les sommes à engager. La Passat GTE SW, pour autant, est plus abordable que les hybrides rechargeables Volvo V60 D6 Twin Engine (diesel, 220 ch, 48 g/km) et Mercedes-Benz C 350 e break (essence, 211 ch, 49 g/km), facturées respectivement 57 790 et 55 600 euros avant déduction du bonus. À méditer.

Technique et finance

Volkswagen Passat GTE 1.4 l TSI 156 ch + moteur électrique 115 ch

  • Prix TTC * : 47 360 €
  • Puissance Maxi : 218 ch
  • Couple Maxi : 400 Nm
  • Puissance administrative : 6 CV
  • Énergie : Essence + électricité
  • Consommation (Mixte) : 1,6 l/100 km
  • Émissions de CO2 : 37 g/km
  • Bonus * : 4 000 €
  • Carte grise (92) * : 340,39 €
  • TVS * : 0 €
  • Loi de roulage * : 38 mois/100 000 km
  • Loyer financier * : 730,77 €
  • Loyer global mensuel * : 996,13 €
  • PRK.ENTREPRISE * : 0,37 €
  • Coût kilométrique supplémentaire * : 0,05 €
  • Avantages en nature Sté/an * : 2 509,70 €
  • VR estimée (Montant et %) * : 50,52 %
  • TCO Après I.S * : 885,71 €
  • TCO période Après I.S * : 33 626,98 €

* Valeurs en vigueur au 16 décembre 2015

Mots clefs associés à cet article : Volkswagen, Véhicule hybride

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER