Volkswagen Jetta hybride, sur un air américain

Publié le par

Il serait facile de voir dans la Jetta hybride une version à coffre de la Golf GTE. Pourtant, il s’agit d’une hybride non rechargeable, dont le principal argument est le rapport prix/prestations.

La Jetta hybride est financièrement plus abordable que la Golf GTE mais moins sophistiquée..
La Jetta hybride est financièrement plus abordable que la Golf GTE mais moins sophistiquée..

La Jetta est un cas à part sur le marché français. Perçue par le grand public comme une variante à coffre de la Golf, sa vocation est pourtant tout autre. Il s’agit en effet du modèle le plus vendu de Volkswagen aux États-Unis depuis de nombreuses années. Si bien que le géant allemand a séparé son destin de celui de sa compacte star. Aussi cette berline n’a-t-elle pas droit à la fameuse plate-forme MQB de la Golf VII. Elle repose sur la base de l’ancien modèle et hérite donc d’une motorisation moins sophistiquée.

Le restylage homéopathique dont elle bénéficie ce printemps ne change rien à l’affaire. Il s’agit, rappelons-le, d’une hybride non rechargeable équipée d’un 1.4 l TSI de 150 ch et d’un moteur électrique de 27 ch alimenté par une petite batterie au lithium-ion. De quoi parcourir seulement 2 kilomètres en mode tout électrique.

Des sensations contrastées

JPEG - 503 ko
Le Jetta est bien équipée et bénéficie d’une finition correcte.
À bord, l’habitabilité à l’arrière apparaît nettement plus satisfaisante que le volume du coffre, qui atteint 374 litres (102 litres de plus que celui de la GTE) ; un chiffre décevant compte tenu du gabarit de l’auto, qui mesure 40 centimètres de plus que la Golf. La qualité de finition est correcte bien que certains assemblages prêtent le flanc à la critique. Quelques équipements font leur apparition tels que le détecteur d’angle mort.

Au volant, la Jetta distille des sensations contrastées. Dotée de commandes paresseuses et de suspensions très souples, elle trahit immédiatement son tropisme américain. Dès lors, le caractère immédiat de la réponse de l’accélérateur surprend. Sa nervosité est réelle et tout à fait comparable à celle de la Golf GTE malgré ses 34 ch de moins. Ceci s’explique aisément par la masse, inférieure de près de 100 kg par rapport à celle de sa cousine. La pédale de frein, spongieuse, demande un temps d’adaptation certain.

La Volkswagen Jetta constitue une offre originale sur le marché français. À 30 134 euros, bonus inclus, cette hybride nettement plus alerte que la Toyota Prius affiche un tarif inférieur de presque 4 000 euros à celui de la Golf GTE. Une proposition qui mérite d’être considérée.

Technique et finance

Volkswagen Jetta Hybrid 1.4 l TSI + moteur électrique Confortline

  • Prix TTC * : 31 720 €
  • Cylindrée : 1 395 cm3
  • Puissance Maxi : 170 ch
  • Couple Maxi : 250 Nm à 1 600 tr/min
  • Consommation (Mixte) : 4,1 l/100 km
  • Émissions de CO2 : 95 g/km
  • Bonus/Malus * :
  • Carte grise (92) * : 395,46 €
  • TVS * : 190 €
  • Loi de roulage * : 38 mois/100 000 km
  • Loyer financier * : 513,80 €
  • Loyer global mensuel * : 776,03 €
  • PRK.ENTREPRISE * : 0,35 €
  • Coût kilométrique supplémentaire * : 0,35 €
  • Avantages en nature Sté/an * : 1 534,75 €
  • VR estimée (Montant et %) * : 39,98 %
  • TCO Après I.S * : 793,23 €
  • TCO période Après I.S * : 30 142,73 €

* Valeurs en vigueur au 24 juin 2015

Mots clefs associés à cet article : Volkswagen, Berline, Véhicule hybride

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER