Vignettes Crit’air : une solution pour les pros dès le 5 décembre !

Publié le par

À partir du 5 décembre, il sera possible pour les professionnels de commander un nombre important de vignettes Crit’air, obligatoires pour circuler à Paris à partir du 15 janvier.

Les professionnels pourront commander des vignettes Crit'air en grande quantité.
Les professionnels pourront commander des vignettes Crit'air en grande quantité.

Le 15 janvier 2017, Paris devient la première zone à circulation restreinte (ZCR) de France. Cela signifie que, pour rouler dans la capitale, tous les véhicules devront s’équiper d’une vignette Crit’air permettant d’identifier les véhicules les « plus propres ». Pour obtenir sa vignette, il suffit de s’enregistrer sur le site internet certificat-air.gouv.fr grâce à la plaque d’immatriculation du véhicule et de s’affranchir de la somme de 4,18 euros par vignette.

À partir du 1er juillet 2017, les véhicules portant la vignette Crit’air 5 – véhicules légers, utilitaires légers et deux-roues motorisés – seront interdits de circulation de 8 h 00 à 20 h 00 du lundi au vendredi. Les poids lourds, bus autocars seront interdits de 8 h 00 à 20 h 00, 7 jours sur 7.

Une solution pour les professionnels

La solution est effectivement simple pour les particuliers ne possédant qu’une ou deux voitures, mais qu’en est-il des professionnels possédant des parcs de 50 à 10 000 véhicules (voire plus) ? La ville de Paris va mettre en place, à partir du 5 décembre, un système permettant à ces flottes d’entreprise de commander – via l’envoi d’un fichier d’immatriculations – un nombre important de vignettes.

Des aides pour l’électrique en TPE

Des aides financières sont proposées aux professionnels de petites entreprises (TPE de moins de 10 salariés) souhaitant remplacer un VUL ou un poids lourd par un autre utilitaire électrique ou au gaz naturel pour véhicules (GNV), qu’il soit neuf ou d’occasion. Ces aides concernent l’acquisition, la location longue durée ou la location avec option d’achat. Une aide de 3 000 euros est accordée pour les véhicules de moins de 2,5 t, 6 000 euros pour plus de 2,5 t et 9 000 euros pour un poids lourd électrique ou fonctionnant au GNV. À noter que ces aides financières sont attribuées dans la limite de 15 % du prix d’achat HT du véhicule.

Pas d’amende en cas d’absence de vignette ?

Un conducteur entrant dans une zone à circulation restreinte avec un véhicule ne répondant pas aux normes encourt une amende de troisième catégorie, à savoir 68 euros (amende forfaitaire minorée de 45 euros). En revanche, si vous ne possédez pas de vignette mais que votre véhicule entre dans la normalisation, vous ne serez pas verbalisé. « Pour le moment, la réglementation ne prévoit pas d’amende en cas de non-apposition de la vignette si le véhicule a le droit de circuler, commente Christophe Najdovski, adjoint à la Maire de Paris. Mais cela peut changer. » Le seul risque encouru : se faire contrôler régulièrement.

La ville de Paris entend laisser un petit délai aux utilisateurs de véhicules pour s’équiper des vignettes. Ces dernières seront d’ailleurs utilisées pour une circulation différenciée – plutôt qu’alternée – en cas de pic de pollution. Les vignettes permettront alors d’autoriser ou non la circulation de certains véhicules et non plus les plaques paires et impaires.

Mots clefs associés à cet article : CO2, Particules, Mobilité durable, Entreprises, Environnement

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER