Vers le véhicule autonome tout-terrain

Publié le par

Quel que soit le type de route, le véhicule autonome sera capable de s’y déplacer. C’est en tout cas ce que souhaite développer Jaguar Land Rover !

Une caméra stéréo scanne la route pour en déterminer les obstacles.
Une caméra stéréo scanne la route pour en déterminer les obstacles.

Jaguar Land Rover réalise des recherches sur les véhicules autonomes sur tout type de terrain. Ce qui permettrait à ce nouveau type de véhicule de pouvoir évoluer, quelles que soient les routes et les conditions météorologiques. La technologie permet d’assister le conducteur en toutes circonstances. Ce dernier pourra ainsi laisser le véhicule prendre la main au moment de franchir un obstacle (présent sur le Range Rover Evoque : lire l’essai).

Pour arriver à ce niveau d’autonomie, les chercheurs travaillent actuellement sur de nouveaux types de capteurs. L’identification de surface et de trajectoire en 3D, précise la marque, s’appuie sur une caméra et des détecteurs à ultrasons. « L’élément clé de la conduite autonome sur n’importe quel terrain réside dans l’aptitude à prédire en 3D le chemin à couvrir » commente Tony Harper, responsable de la recherche chez JLR. Pour ce faire, il faut scanner et analyser la surface à parcourir et sa topographie, mais également les dangers qui l’entourent (parking, racines d’arbre, rochers, etc.).

Une technologie V2V « off road »

La détection d’obstacles en hauteur utilise une caméra stéréo pour scanner les éléments devant la voiture. Le conducteur programme la hauteur totale du véhicule dans le système et sera averti si celle-ci dépasse l’obstacle à franchir via un message sur l’écran tactile. Quant au système d’adaptation de la vitesse, il se base sur des caméras pour détecter les surfaces irrégulières, nids-de-poule, ainsi que de l’eau. La technologie permet d’anticiper l’impact potentiel et de réguler la vitesse automatiquement pour préserver le confort des passagers.

Autre élément important dans le véhicule autonome : la communication entre véhicules (V2V). JLR a réussi à réaliser un convoi tout-terrain connecté grâce à son système de communication. Les véhicules peuvent délivrer certaines informations telles que leur localisation, le patinage d’une roue, le changement de hauteur des suspensions ou d’articulation d’une roue, ou encore les réglages des technologies autonomes.

Mots clefs associés à cet article : Jaguar, Land Rover, Véhicules connectés, Véhicules autonomes

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER