Véhicules autonomes : Renault-Nissan et Transdev s’associent

Publié le par

Renault-Nissan et Transdev veulent développer ensemble des véhicules électriques et autonomes destinés à des flottes.

Les premiers essais pour ce projet se feront avec la Renault Zoe.
Les premiers essais pour ce projet se feront avec la Renault Zoe.

Le contrat est signé. Renault-Nissan et Transdev vont mener des recherches ensemble pour développer de nouvelles solutions de mobilité avec des véhicules autonomes et électriques, véhicules qui devraient être destinés aux transports publics et aux transports à la demande. Ce système offrirait aux clients la possibilité de réserver leurs trajets, et aux opérateurs d’exploiter et gérer cette flotte de véhicules autonomes.

« Le partenariat avec Transdev nous permet de partager nos compétences de leader en matière de véhicule électrique, de conduite autonome et de voiture connectée avec l’un des principaux opérateurs de mobilité multimodale au monde » affirme avec enthousiasme Ogi Redzic, directeur chez Alliance véhicules connectés. « Ensemble, nous allons développer un système avancé de mobilité sans chauffeur qui améliorera considérablement les services existants de transport public et à la demande », continue-t-il.

Dans ce partenariat, la recherche se concentrera d’abord sur des essais avec des Renault Zoe et sur la plate-forme de répartition à la demande mise au point par Transdev. Ce n’est pas la première association pour Renault-Nissan dans le domaine des technologies et des nouvelles mobilités. L’Alliance a en effet déjà signé un accord avec Microsoft. Ce dernier a pour but de rendre la conduite « plus intuitive, plus intelligente et plus amusante ».

Mots clefs associés à cet article : Nissan, Renault, Véhicule électrique

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER