VULe partagés, la nouvelle initiative de Paris pour les pros

Publié le par

La mairie de Paris propose aux professionnels un nouveau service d’auto-partage expérimental de véhicules électriques entre artisans et commerçants des 2e et 3e arrondissements. L’offre repose sur dix véhicules répartis dans cinq stations.

La mairie de Paris propose dix VUL électriques en auto-partage.
La mairie de Paris propose dix VUL électriques en auto-partage.

La mairie de Paris multiplie les initiatives visant à limiter la place des véhicules thermiques dans ses murs. La dernière en date est la mise en place d’un service d’auto-partage de véhicules utilitaires légers électriques pour les professionnels, baptisé VULe partagés.

Cette expérimentation se cantonne pour l’heure aux 2e et 3e arrondissements de la capitale. Les artisans et commerçants ont accès à dix véhicules électriques répartis dans cinq stations. Les modèles proposés sont des Peugeot Partner, des Citroën Berlingo ainsi qu’un Renault Kangoo ZE-H2 doté d’un prolongateur d’autonomie hydrogène. Divers formats sont au menu afin de répondre à un maximum de besoins. Les utilisateurs peuvent louer un véhicule frigorifique, un véhicule avec galerie ou bien encore un véhicule à empattement allongé.

Trois formules

L’inscription au service s’effectue sur le site www.vulepartages.fr. Trois formules sont au menu. Pour les utilisateurs occasionnels, la mairie propose la formule Flex sans engagement, qui repose sur une tarification de 5,50 euros pour 30 minutes de location en heure de pointe. Les utilisateurs réguliers auront quant à eux accès à deux forfaits imposant un engagement pour une période de trois mois mais avec des tarifs réduits.

Le forfait Garantie Classique de 70 euros par mois permet de bénéficier d’une ristourne de 20 % par rapport à l’offre Flex. Quant au forfait Garantie Premium de 200 euros par mois, destiné aux utilisateurs les plus assidus, il se montre encore plus avantageux avec une réduction de 40 % du tarif horaire. La mairie de Paris précise que ces montants constituent du crédit à utiliser chaque mois sur la plate-forme et non un abonnement auquel viennent s’ajouter tous les frais de réservation.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule utilitaire léger (VUL), Véhicule électrique, Autopartage

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER