Trophées : entretien avec Xavier Regembal, directeur des opérations de France Pare-Brise

Publié le par

Directeur des opérations de France Pare-Brise, Xavier Regembal revient à l’occasion de nos Trophées sur l’actualité du réseau de réparation.

Xavier Regembal, directeur des opérations de France Pare-Brise.
Xavier Regembal, directeur des opérations de France Pare-Brise.

L’Automobile & L’Entreprise : France Pare-Brise est engagé auprès des flottes via des services spécifiques. Pouvez-vous nous les rappeler ?
Xavier Regembal  : Nous avons conçu trois offres adaptées à la taille de la flotte.
Notre premier engagement vis-à-vis des gestionnaires de parc, c’est la continuité de la mobilité de leurs collaborateurs. C’est ainsi que nous proposons soit le véhicule de prêt, soit le service d’intervention mobile. Nous mettons aussi à leur disposition un ensemble de services de gestion permettant d’optimiser les coûts liés au bris de glace et de gérer des reportings personnalisés.

A&E : Combien de centres sont maintenant opérationnels ? Quelles sont les ouvertures prévues cette année ?
XR : Nous comptons 318 centres en France métropolitaine, Corse et DOM. Notre réseau a toujours des projets de développement, avec une dizaine d’ouvertures prévues cette année. Grâce à nos interventions sur site et à domicile, nous couvrons désormais plus de 96 % de la population française. L’intégration de France Pare-Brise fin 2016 dans le groupe français Saint-Gobain nous permet également d’avoir un maillage continental avec le réseau Glassdrive. Soit plus de 1 100 centres dans 11 pays d’Europe.

A&E : Avec les chaleurs caniculaires que nous connaissons cet été, les pare-brise sont soumis à des températures particulièrement extrêmes. Un conseil aux gestionnaires de flotte pour limiter les sinistres sur leur parc ?
XR : Nous leur conseillons fortement de procéder à des communications de prévention auprès de leurs collaborateurs. Il est important de veiller à intervenir rapidement en cas d’impact sur le pare-brise afin de procéder à sa réparation et d’éviter tout risque de fissure en raison des forts contrastes de températures. Cela permettra également de minimiser le temps d’immobilisation du collaborateur, l’intervention sur un impact durant une trentaine de minutes. Que cela soit en été ou en hiver, la règle la plus importante est de ne pas faire subir de fort contraste de températures à son pare-brise.

Mots clefs associés à cet article : Trophées

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER