TravelCar rachète son concurrent Tripndrive

Publié le par

C’est le deuxième rachat de TravelCar après celui de Carnomise, un autre concurrent, réalisé en novembre 2015.

Avec l'intégration des collaborateurs de Tripndrive, TravelCar atteint la soixantaine de salariés.
Avec l'intégration des collaborateurs de Tripndrive, TravelCar atteint la soixantaine de salariés.

Ça bouge dans le monde de l’auto-partage et de la réservation de parking pour les voyageurs. Après avoir repris Carnomise, un autre concurrent, en novembre 2015, TravelCar a annoncé le rachat de Tripndrive, start-up en liquidation judiciaire depuis mi-mars.

Avec cette acquisition, TravelCar enrichit son réseau et gagne 50 000 utilisateurs, ce qui porte en tout son nombre d’usagers à 350 000. TravelCar propose aussi de reprendre les huit collaborateurs de Tripndrive. « En proposant aux salariés de nous rejoindre, nous misons sur leur connaissance du secteur et leur savoir-faire pour prolonger l’aventure de l’auto-partage et faire de TravelCar un champion mondial » annonce Lofti Louez, co-fondateur de l’entreprise.

Une future implantation aux États-Unis

TravelCar propose aux voyageurs une solution de parking à coûts réduits dans les aéroports, gares, ports et centre-ville en échange de la location de leurs véhicules. « Les utilisateurs peuvent économiser jusqu’à 50 % sur la location d’un véhicule par rapport à une agence traditionnelle », affirme l’entreprise.

Pour TravelCar, le rachat de Tripndrive va dans le sens de son développement à l’international. L’entreprise, présente dans treize pays de l’Union européenne, devrait d’ailleurs bientôt s’installer aux États-Unis, dans les aéroports de Los Angeles et de San Francisco.

Mots clefs associés à cet article : Autopartage, Parking

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER