Toyota s’affirme sur le marché des entreprises

Publié le par

Grâce à son arsenal hybride, Toyota séduit un nombre croissant de clients professionnels. Le constructeur a immatriculé plus de 22 000 véhicules en entreprises en 2017 et vise un volume proche de 26 000 unités en 2018.

Arnaud Martinet, chef du département Toyota Entreprises.
Arnaud Martinet, chef du département Toyota Entreprises.

Porté par une gamme hybride sans équivalent sur le marché, Toyota s’affirme comme l’une des forces vives du marché automobile français. La marque nippone a cumulé plus de 95 000 immatriculations en 2017, un total en hausse de plus de 15 % par rapport à 2016, et semble en mesure de passer le cap significatif des 100 000 unités dès cette année.

Les entreprises contribuent pleinement à cette montée en puissance. Toyota revendique plus de 22 000 immatriculations à titre professionnel en 2017, hors loueurs en courte durée. Ce contingent se compose de 15 000 ventes directes aux entreprises (+ 20 %) et de 7 000 ventes aux loueurs en longue durée (+ 60 %).

Pour Arnaud Martinet, le chef du département Toyota Entreprises, « cette croissance s’explique tout d’abord par la force de nos produits hybrides, notamment la Yaris, le CH-R et l’Auris. Plus de 75 % des voitures particulières que nous vendons en entreprises sont animées par des moteurs hybrides. Il faut dire que les récentes évolutions de la fiscalité, comme la récupération de la TVA sur l’essence ou l’exonération de TVS pendant douze trimestres pour les modèles hybrides essence émettant moins de 100 g/km de CO2, jouent en notre faveur. Nous sommes également satisfaits du niveau de ventes de notre pick-up, le Hilux, qui est notre troisième modèle le plus vendu en flottes ».

150 vendeurs sociétés en 2018

Les équipes de Toyota Entreprises ont également effectué un travail de fond avec les loueurs en longue durée sur les valeurs résiduelles des produits hybrides. Celles-ci ont été réévaluées de près de 4 points. Des actions ont été menées en parallèle via Toyota Lease. La captive de LLD laisse désormais la main aux concessionnaires sur les VR, un moyen de les inciter à pousser cette solution de financement auprès des clients professionnels. Le réseau, qui se compose de 48 fleet centers, s’est également renforcé en moyens humains puisque le nombre de vendeurs sociétés est passé de 70 à 90 en 2017. Toyota prévoit de monter à 150 en fin d’année.

Cette vague de recrutements vise à accompagner la croissance de la marque sur le marché des entreprises en 2018. « Notre ambition est de progresser de 22 % sur la LLD et de 15 % sur les entreprises. Tout le réseau va être mobilisé pour vendre plus aux professionnels avec davantage de prospection et de rendez-vous », avance Arnaud Martinet. L’objectif est de monter à 26 000 ventes B to B. La marque est bien partie puisqu’elle vient de battre son record de commandes pour un mois de janvier.

Mots clefs associés à cet article : Toyota

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER