Toyota Motor Europe veut recycler toutes ses batteries…

Publié le par

Toyota Motos Europe vise un objectif de collecte de 100 % des batteries hybrides usagées des clients Toyota et Lexus, à la fois par l’intermédiaire des réseaux de distribution des deux marques et de tout opérateur autorisé spécialiste des véhicules en fin de vie en Europe.

Alors que 91 % de toutes ses batteries hybrides sont déjà collectées via son propre réseau de distribution, Toyota Motor Europe (TME) annonce la prolongation de ses accords avec deux opérateurs indépendants de traitement des véhicules en fin de vie.

Dans le cadre de son plan pour atteindre cet objectif ambitieux, TME a étendu jusqu’au 31 mars 2018 les accords de recyclage des batteries avec l’entreprise française Société Nouvelle d’Affinage des Métaux (SNAM) et l’entreprise belge Umicore N.V., responsables pour toute l’Europe de la collecte et du recyclage écoresponsable des batteries nickel-métal hydrure (Ni-MH) et lithium-ion (li-ion). Les batteries hybrides ayant une longévité attendue supérieure à celle du véhicule, elles ne sont donc généralement récupérées qu’en fin de vie du véhicule ou en cas d’accident. TME a accumulé des années d’expérience en menant un processus interne de collecte avec les distributeurs et réparateurs de ses marques Toyota et Lexus via un parcours inversé : les distributeurs Toyota et Lexus ne reçoivent une nouvelle batterie hybride qu’en échange de l’ancienne. Cette méthode a déjà permis d’atteindre un taux de collecte de 91 %. Aujourd’hui TME accroît ses efforts afin d’augmenter encore la proportion de batteries hybrides collectées, avec un objectif ambitieux de 100 %, en provenance à la fois des réseaux de distribution des marques Toyota et Lexus et de tout opérateur autorisé de traitement des véhicules en fin de vie en Europe.

Depuis 2000, environ 850 000 véhicules hybrides Toyota et Lexus ont été diffusés en Europe. Un des éléments fondamentaux de l’approche environnementale de Toyota est la préservation des ressources naturelles, ce qui fait du recyclage écoresponsable des batteries haute tension une priorité.

Toyota Safety Sense, plus de sécurité active sur toute la gamme Toyota

Très attaché à faire rimer mobilité et sécurité, Toyota considère comme essentiel d’englober dans cette démarche les usagers, les véhicules et les infrastructures, mais aussi de viser la « sécurité en conditions réelles » en tirant les leçons des accidents et en appliquant les connaissances acquises au développement des véhicules. «  De tous les sujets dont nous nous occupons, la sécurité est notre priorité absolue : en premier lieu, prévenir les collisions, puis protéger toutes les personnes impliquées si l’accident est inévitable » déclare Seigo Kuzumaki, responsable des technologies de sécurité chez Toyota Motor Corporation.

JPEG - 23.3 ko

Alors que les véhicules savent de mieux en mieux identifier une situation, l’évaluer et y réagir, de même, les conducteurs doivent se montrer toujours plus avisés, vigilants et maîtres du véhicule. C’est ainsi qu’en matière de sécurité, la politique de R&D Toyota s’articule autour de cinq thématiques :
- l’aide intelligente au stationnement qui aide le conducteur à se garer ou à quitter une place (même exiguë) ;
- les systèmes de sécurité active destinés à éviter les collisions ;
- les systèmes de préparation du véhicule à la collision ;
- la sécurité passive, visant à minimiser les conséquences corporelles d’un accident ;
- l’appel aux services d’intervention et de secours après l’accident.

Cette année est ainsi lancé le “ Toyota Safety Sense ”, un nouvel ensemble de dispositifs de sécurité active destinés à éviter ou à atténuer les collisions dans les conditions de circulation les plus variées. Toutes les voitures équipées de ce pack bénéficieront du système de sécurité pré-collision (PCS) avec freinage d’urgence en ville et d’un avertisseur de sortie de la file de circulation (LDA). Sur les véhicules dotés d’un radar à ondes millimétriques, Toyota Safety Sense comprendra en plus le régulateur de vitesse adaptatif (ACC) et le système de sécurité pré-collision (PCS) avec détection des piétons. Enfin, pour améliorer encore le confort de conduite et la sécurité, certains modèles recevront également la gestion automatique des feux de route (AHB) et la reconnaissance des panneaux de signalisation (RSA).

Ce nouveau pack sécurité concernera d’abord les gammes Auris et Avensis ainsi qu’Aygo et Yaris. D’ici à fin 2015, 70 % des acquéreurs d’une Toyota en Europe devraient pouvoir commander le pack Safety Sense. Seule la généralisation des dispositifs de sécurité aura un effet réel pour atteindre l’objectif d’une mobilité routière qui ne cause plus aucune victime d’accident. Par conséquent, selon le modèle, le pack Toyota Safety Sense sera proposé de série ou en option à un tarif compétitif. « Nous souhaitons être le premier constructeur au monde à proposer une telle offre sur la totalité de la gamme, des berlines aux SUV en passant par les compactes, afin d’abaisser son prix de vente et de permettre au plus grand nombre d’en profiter » reprend Seigo Kuzumaki.

Mots clefs associés à cet article : Lexus, Toyota

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER