TomTom veut accélérer le développement des voitures autonomes

Publié le par

TomTom veut faire de la voiture autonome une réalité. Et vite ! Le fabricant de systèmes de navigation vient d’annoncer le lancement de son nouveau produit de localisation, qui offrira au véhicule une idée exacte de sa position.

Système de navigation TomTom embarqué dans la Renault R-Link.
Système de navigation TomTom embarqué dans la Renault R-Link.

Tous les constructeurs se sont lancés dans la course au véhicule autonome, et ils ne sont pas les seuls ! C’est au tour de TomTom de faire sa première foulée. L’éditeur et fabricant de systèmes de navigation a dévoilé son nouveau produit de localisation offrant une vue optimisée de la chaussée. « Nous savons que l’avenir de la conduite automatisée repose sur la capacité d’un véhicule à connaître en permanence l’endroit exact où il se trouve », commente Harold Goddijn, P-DG de TomTom. Le produit peut être facilement embarqué dans les véhicules.

En faisant correspondre ces données en temps réel avec les capteurs de la voiture, le véhicule détermine sa position exacte sur la route, même en roulant à des vitesses élevées ou lorsque des changements surviennent. La solution nécessite peu d’espace de stockage et limite l’exigence de traitement sans perdre en détails. De plus, elle élimine la complexité de l’identification de chaque objet/point précis de la chaussée en créant à la place un modèle unique de l’environnement de cette route.

Deux technologies combinées pour plus de précision

Combinée avec HAD Map, cette nouvelle technologie permettrait au véhicule autonome de voir au-delà de ses capteurs. En effet, l’ensemble offrirait des informations en temps réel sur la localisation du véhicule sur la carte. L’entreprise a d’ailleurs annoncé le premier lancement commercial de sa technologie HAD Map pour un pays entier : l’Allemagne. Celle-ci couvre 24 000 kilomètres de réseau autoroutier en fournissant une carte précise des voies en 3D (axes, séparateurs de voies, bords de route, glissières de sécurité).

Au-delà du véhicule autonome, ces technologies pourront être appliquées à des technologies d’assistance à la conduite telles que le contrôle adaptatif de vitesse (ACC pour Adaptive Cruise Control) ou le régulateur de vitesse anticipatif (PPC pour Predictive Powertrain Control).

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER