Tesla met à jour son système pour encore plus d’autonomie

Publié le par

Tesla met à jour le système installé à bord des véhicules par le biais d’Internet. Chacune des nouvelles versions apporte son lot de nouveautés liées aux aides à la conduite et à de plus en plus en plus d’autonomie du véhicule. C’est notamment le cas de cette dernière version numérotée 7.0.

Tesla System, version 7.0.
Tesla System, version 7.0.

En octobre 2014, Tesla a commencé à équiper sa Model S des technologies nécessaires permettant de déployer progressivement des fonctionnalités de conduite autonome : un radar à l’avant, douze capteurs à ultrasons positionnés de manière à appréhender l’environnement de la voiture dans un champ de 5 mètres, quelle que soit sa vitesse, une caméra orientée vers l’avant et un système électrique d’aide au freinage haute précision contrôlé numériquement. La Model S est également équipée d’un GPS et de cartes numériques.

Logiciel version 7.0

La version 7.0 du logiciel récemment révélée utilise ces équipements pour mettre à disposition des clients des fonctionnalités de sécurité active d’une part et de confort d’autre part. Cet ensemble de technologies intègre des données issues de quatre modules différents : une caméra, un radar, des capteurs à ultrasons et un GPS. Ces systèmes complémentaires les uns aux autres produisent des données en temps réel sur la flotte Tesla, leur permettant de s’améliorer au fil du temps. Le système de pilotage automatique permet à la Model S de maintenir le cap dans une voie, de changer de voie en activant simplement un clignotant et de moduler sa vitesse grâce au régulateur de vitesse dynamique. Le contrôle numérique des moteurs, des freins et du volant contribue à l’évitement des collisions frontales et latérales tout en empêchant le véhicule de sortir de la route.

Tandis que les voitures entièrement autonomes ne seront pas disponibles avant plusieurs années, le pilote automatique Tesla fonctionne comme les systèmes utilisés par les pilotes des avions de ligne quand les conditions sont idéales. Le conducteur est toujours responsable du véhicule et en garde bien entendu le contrôle.

Cette mise à jour, numérotée 7, comporte également la plus importante refonte de son interface que la Model S ait connue depuis son lancement. Le panneau de contrôle derrière le volant est encore plus concentré sur les habitudes du conducteur et intègre des applications plus fonctionnelles pour l’aider à suivre les paramètres de son véhicule.

Mots clefs associés à cet article : Tesla, Véhicules autonomes, Sécurité routière

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER