Tesla : l’accès aux superchargeurs payant dès 2017

Publié le par

Tesla, qui doit faire face dans les deux années à venir à la diffusion de sa Model 3, a décidé de rendre payant l’accès à ses superchargeurs à compter du 1er janvier 2017.

Les superchargeurs Tesla seront payants au 1er janvier 2017.
Les superchargeurs Tesla seront payants au 1er janvier 2017.

Si vous souhaitez acquérir une Tesla, il va falloir faire vite pour bénéficier à vie de l’accès gratuit au réseau des superchargeurs ou stations de points de charge (voir encadré). En fait il va falloir signer son bon de commande avant la fin de l’année 2016. Ensuite, toute commande (et non livraison) prise à compter du 1er janvier 2017 vous donnera certes toujours accès au réseau des superchargeurs, mais en accès payant… avec tout de même l’octroi d’un crédit de 400 kilowattheures, soit environ 1 600 kilomètres d’autonomie gracieuse renouvelable chaque année. Ce que ne précise pas le constructeur en revanche, c’est si ce cadeau de bienvenue est temporaire ou s’il sera systématique avec l’acquisition d’une Tesla.

Financer le développement des points de charge

Tesla précise en effet que cette mesure n’est pas destinée à lui apporter des bénéfices supplémentaires (le constructeur a d’ailleurs déclaré un premier trimestre enfin bénéficiaire…) mais à lui permettre de financer l’extension de son réseau. Car les 4 600 superchargeurs existants dans le monde devront être significativement plus nombreux (7 000 à fin 2017) alors que le nombre des Tesla S, X et Model 3 à venir devrait passer de 160 000 unités actuellement sur les routes à 600 000 au moins en 2018.

Tesla entend également mettre un terme à l’usage qu’il considère comme abusif de ses superchargeurs par des flottes commerciales (du type taxis…). Car, au lieu d’y recourir lors de voyages comme cela a été prévu et est recommandé, ces dernières en font usage quotidien.

JPEG - 850.3 ko
La carte des super chargeurs…

En fait, le but de la manœuvre n’est autre que de pousser les propriétaires de Tesla à recharger à la maison ou au bureau en rappelant qu’un « plein » de 90 kilowattheures, soit une autonomie de 450 kilomètres, en heure creuse sur une prise de 16 ampères environ coûte 9 euros au lieu d’au moins 50 euros pour une berline aux performances comparables. Un avantage représentant une économie potentielle d’environ 1 000 euros pour 10 000 kilomètres annuels. L’accès aux superchargeurs étant alors réservé aux longs trajets. Une stratégie qui s’inscrit dans un coût du kilowattheure qui demeure raisonnable (toujours le cas en France et par rapport à l’Allemagne, malgré 38 % de taxes) ou mieux encore pour ceux qui seront auto-consommateurs de leur propre production d’électricité solaire ou éolienne. Et la boucle sera bouclée si, en plus des Tesla, Elon Musk parvient à leur vendre des toits solaires et des packs de batteries !

Un mode de paiement encore non arrêté

Pour lors, aucune information complémentaire n’a été donnée relativement aux conditions d’accès payant aux superchargeurs qui se fera très probablement, après la recharge, par prélèvement automatique sur le compte unique « My Tesla ». Enfin, concernant les flottes d’entreprise, Tesla commence à commercialiser ses ensembles de superchargeurs, qui cette fois seront réservés aux seuls collaborateurs des entreprises concernées.

À retenir :
- Modèles Tesla disponibles : Model S et Model X
- Modèles Tesla à venir : Model 3 en 2017 aux États-Unis et en 2018 en Europe
- Lancement du réseau de superchargeurs : 2012
- Nombre de superchargeurs : 4 600 pour 160 000 voitures vendues
- Nombre de superchargeurs prévu à fin 2017 : 7 000
- Nombre de superchargeurs en France : 42 stations (environ 8 points de charge par station)
- Nombre de superchargeurs en Europe : 250 stations
- Récupération autonomie : 150 km en une nuit (prise 220 V)
- Récupération autonomie : 250 km en 20 minutes (superchargeur)
- Crédit électrique pour les nouveaux acheteurs : 400 kWh (environ 1 600 km)

Mots clefs associés à cet article : Tesla, Véhicule électrique, Super Chargeurs

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER