Tesla fait le buzz : Autopilot, Model X, Model 3…

Publié le par

S’il est une chose que l’on ne puisse reprocher à Tesla, c’est de ne pas faire parler d’elle ! L’actualité de la marque est en effet des plus riche, au bon comme au mauvais sens du terme.

L'Autopilot, auto-corrigé…
L'Autopilot, auto-corrigé…

Après l’accident survenu en mai, qui a coûté la vie à son conducteur, et les ennuis survenus le 1er septembre pour Space X, Elon Musk, le CEO des marques Tesla et Space X, a besoin de rassurer ses investisseurs privés comme publics sur le bien-fondé de leurs engagements financiers à son égard.

Mise à jour de l’Autopilot

Si le nom Autopilot est fort d’un point de vue marketing, le revers de la médaille fut le fameux accident mortel que l’on connaît. Et même s’il avait été plus judicieux d’appeler ce système d’aide à la conduite semi-autonomie ou tout autre vocable du genre, Tesla a mis les bouchées doubles pour réagir très vite et perfectionner son système afin de le rendre plus « intelligent ». Comme le précise Elon Musk : « Aucun système ne sera jamais assez perfectionné pour éviter tout accident corporel et potentiellement mortel… Il existe une marge de progrès, dont la version qui sera déployée actuellement profitera tout de suite aux 200 000 voitures Tesla actuellement en circulation. »

Et ce, en ayant développé les suites logicielles et algorithmes qui permettront au système de prendre en considération les informations recueillies par le radar à l’avant de la voiture sans qu’il soit indispensable qu’il dispose en même temps des informations de la caméra frontale. Dès lors il sera possible d’enclencher automatiquement le freinage d’urgence si le seul radar détecte un obstacle que la caméra n’aurait pas détecté elle aussi, gênée par la lumière ou… l’absence de lumière mais aussi quand votre visibilité comme la sienne sera mauvaise par exemple en cas de pluie, neige ou brouillard. Attention donc aux freinages intempestifs…

Autre amélioration annoncée : le radar sera en capacité de « voir » non seulement la voiture devant la vôtre mais aussi celle qui sera encore devant ! L’objectif est clair : le système actuel régule la vitesse de votre voiture en fonction de la vitesse de celle qui la précède. Elle freine, vous freinez… Doutant de la capacité du système actuel à réagir assez vite si un véhicule devant celui qui vous précède freine très brusquement et n’empêche pas le carambolage qui suivra sans doute, la mise à jour du système permettra au radar frontal de votre voiture de voir au-delà et d’anticiper l’évènement.

JPEG - 76.7 ko
La Model 3, probablement présente au Mondial…

Enfin, côté usage inapproprié de l’Autopilot, le système se désactivera automatiquement si le conducteur ignore plus de trois fois en une heure de conduite l’obligation de garder ses mains sur le volant. Il lui faudra alors s’arrêter (et réfléchir ?) pour réactiver la fonction Autopilot. Une question demeure : ne sommes-nous pas, comme dans beaucoup de domaines, en train d’inverser le système ? Est-ce au conducteur de s’adapter aux nouvelles fonctionnalités de la voiture ou au véhicule de s’adapter à notre conduite et à nos besoins d’assistance ?

Dernière info relative à Tesla : parmi les actualités du Mondial, s’il est quasi certain que vous pourrez découvrir et commander votre Tesla X (SUV), vous pourrez très probablement y voir également la Model 3, la Tesla qui devrait enfin permettre à la marque de gagner de l’argent puisque distribuée sur la base de volumes importants. À confirmer !

Mots clefs associés à cet article : Tesla, Véhicule électrique, Véhicules connectés

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER