Téléphonie, le mobile prend le pas sur le fixe

Publié le par

L’Arcep (l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) vient de publier son Observatoire du marché pour le deuxième trimestre 2015. Ce dernier confirme, s’il en était encore besoin, que le mobile l’emporte sur le fixe.

Téléphonie, le mobile prend le pas sur le fixe

Dans son rapport-bilan de 34 pages, pas moins, l’Arcep donne un certain nombre chiffres intéressants :
- sur la convergence fixe-mobile : 23 % des cartes SIM sont aujourd’hui couplées à un service fixe ;
- sur la facture moyenne mensuelle HT : 32,50 euros par ligne fixe et 16,60 euros par carte SIM ;
- le parc actif 4G constitue 22 % du parc, la 3G 63 % ;
- le volume de data consommées par client mobile s’élève à 625 Mo (mais 1 133 Mo par carte 4G).

Nouvelle règlementation

Depuis le 1er octobre 2015, la tarification des appels à destination des numéros spéciaux évolue pour devenir plus lisible. Désormais, le tarif de la communication rémunérant l’opérateur et le tarif du service à valeur ajoutée rémunérant l’éditeur sont clairement distingués. Les entreprises ainsi que les services publics disposeront dorénavant de trois types de numéros pour proposer leurs services :
- les numéros gratuits ;
- les numéros à tarification « normale » ;
- les numéros surtaxés.
Une nouvelle signalétique tarifaire accompagne la réforme. Elle associe une couleur à chacune des trois catégories de numéros : vert pour les numéros gratuits, gris pour les numéros à tarification normale, et violet pour les numéros surtaxés.

Par ailleurs, le dispositif de conservation du numéro fixe a été simplifié et sécurisé avec la création du relevé d’identité opérateur ou RIO fixe. Comme pour la portabilité mobile, ce code doit être récupéré par l’abonné auprès de son ancien opérateur et transmis au nouvel opérateur lors de la souscription à une nouvelle offre. Pour le récupérer, l’abonné doit appeler le 3179 depuis sa ligne fixe (appel gratuit) : le RIO lui sera alors communiqué à l’oral puis confirmé par écrit, selon la modalité de son choix (SMS, courriel ou courrier). Le RIO est un outil simple et commun à tous les opérateurs. Il permet de s’assurer, d’une part, qu’il n’y a pas d’erreur dans le numéro à transférer et, d’autre part, que l’abonné est légitime à récupérer ce numéro. Son utilisation va notamment permettre de faciliter la portabilité des numéros commençant par 09 ainsi que la portabilité dans le cadre de souscriptions à une offre très haut débit.
Source : Arcep

Mots clefs associés à cet article : Téléphonie Mobile, Smartphone

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER