Syndicat des loueurs de longue durée : tout va bien !

Publié le par

Le syndicat des loueurs de longue durée (SNLVLD) a communiqué les derniers résultats du secteur. Un bilan des plus positifs !

La barre du 1,5 million de véhicules gérés en LLD est atteinte.
La barre du 1,5 million de véhicules gérés en LLD est atteinte.

Selon le syndicat des loueurs de longue durée (SNLVLD), la LLD aurait progressé de 3 % au quatrième trimestre 2014 par rapport au quatrième trimestre 2013. Quant au parc total (LLD + Fleet), il serait en progression de 4 % par rapport au quatrième trimestre 2013 et de 0,71 % depuis le troisième trimestre 2014. La barre du 1,5 million de véhicules gérés en LLD est ainsi atteinte.

Progression des véhicules propres

Et si le marché des véhicules électriques et hybrides progresse lentement (différemment d’ailleurs entre électriques et hybrides), les loueurs constatent, eux, une nette progression puisque les immatriculations de véhicules propres réalisées par le biais de la LLD ont doublé entre le troisième et le quatrième trimestre 2014. À ce propos, il nous a été précisé qu’E-Lease (émanation, entre autres, de certains loueurs pour promouvoir le véhicule électrique) faisait un peu de location de tels véhicules, sa vocation demeurant essentiellement la promotion du véhicule électrique.

Quant aux lois de roulage, elles diffèrent puisque les prolongations de contrat augmentent la durée, qui passe à 39,7 mois pour les VP et les VS (dérivé VU des VP) et à 51,8 mois pour les utilitaires légers. Quant au kilométrage, quelle que soit la durée d’allongement des contrats, il ne diffère que très peu, avec 101 000 kilomètres pour les VP, 107 300 kilomètres pour les VS et 102 600 kilomètres pour les utilitaires légers.

Bataille sur la remontée des données

On notera que le SNLVLD oriente par ailleurs ses travaux sur :
- l’évolution des normes comptables (serpent de mer depuis quelques années) en particulier celle de la norme IAS sur la comptabilisation des contrats de location ;
- la révision de l’état standard des véhicules au moment de la restitution avec la création d’un outil pédagogique mieux adapté aux évolutions technologiques des véhicules ;
- la valorisation des services proposés aux clients… (Y aurait-il de l’incompréhension dans l’air ?) ;
- une réflexion sur la mise en place d’une plate-forme commune pour l’exploitation des données récupérées des véhicules loués.

C’est sur ce dernier point que les loueurs doivent porter leur plus grande attention car, avec l’arrivée des boîtiers connectés en série chez les constructeurs et plus particulièrement sur les gammes business, les captives sont en train de reprendre la main en avançant sur les services de demain. Et il ne faudrait pas, qu’en la matière les loueurs multimarques ratent le départ de ce train, ce qui aujourd’hui nous semble être le cas. C’est tout du moins l’information que nous remontent aujourd’hui les gestionnaires de parc.

Mots clefs associés à cet article : SNLVLD, LLD

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER