Selon LeasePlan : 71 % des conducteurs pourraient essayer une voiture autonome

Publié le par

Selon l’étude annuelle LeasePlan MobilityMonitor, sept personnes interrogées sur dix se disent prêtes à rouler dans une voiture sans conducteur.

Des réticences sont encore à lever chez certains conducteurs…
Des réticences sont encore à lever chez certains conducteurs…

Selon l’étude annuelle LeasePlan MobilityMonitor, menée auprès d’environ 4 000 conducteurs dans 17 pays à travers le monde, une majorité d’entre eux (57 %) ont déclaré qu’ils tenteraient l’expérience, non sans une certaine appréhension, tandis que 14 % se sentiraient tout à fait rassurées.

L’étude a été menée en 2015 auprès de conducteurs européens, indiens, australiens et américains. Les résultats montrent également que les hommes sont deux fois plus susceptibles d’être rassurés dans une voiture sans conducteur que les femmes ; 15 % d’entre eux se disant tout à fait rassurés contre seulement 7 % chez les femmes. À cet égard, il est intéressant de noter qu’il n’y a pas de différence significative entre
les classes d’âge, les conducteurs de plus de 55 ans se sentant tout autant rassurés dans une voiture autonome que ceux de moins de 34 ans.

Selon Wolfgang Reinhold, senior vice-president car remarketing, operations & procurement chez LeasePlan : « Notre entreprise encourage l’innovation depuis toujours. Nous avons intégré les véhicules hybrides et électriques à notre offre pour les clients souhaitant diminuer l’empreinte carbone de leur flotte. Nous entendons également inclure la voiture autonome dans notre offre de services le moment venu, en fonction de la demande de nos clients… Les voitures autonomes n’en étant qu’à leur phase de développement et de test, un certain temps risque cependant de s’écouler d’ici là. »

Complémentaire des solutions de mobilité existantes

Wolfgang Reinhold considère la voiture autonome comme très complémentaire de la large gamme de solutions de mobilité actuellement offertes par LeasePlan, telles que le service de partage de voiture SwopCar, commercialisé depuis peu dans plusieurs filiales.

Quant aux conducteurs français, ils seraient 76 % à se sentir plutôt rassurés dans une voiture autonome. La France se classe ainsi dans la moyenne haute des pays figurant dans l’étude. Si cinq conducteurs danois et néerlandais sur six (83 %) rouleraient volontiers dans une voiture autonome, ils ne seraient que 51 % en Grèce à tenter l’expérience. En effet, 46 % des conducteurs grecs ne monteraient jamais dans une voiture autonome. De toute façon la voiture autonome autorisée à rouler en toute responsabilité sur nos routes n’est pas pour tout de suite, et il faudra en passer auparavant par une montée en puissance de la connectivité des véhicules seuls, entre eux, avec le conducteur, son environnement personnel et professionnel et les infrastructures routières ; ce qui va nous prendre encore quelques années, même si tout évolue très vite en la matière.

Mots clefs associés à cet article : LeasePlan, Véhicules autonomes, Enquêtes

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER