Sécurité routière : les radars autonomes de virage débarquent

Publié le par

Jusqu’ici, les radars fixes autonomes ne pouvaient flasher que sur une ligne droite. L’arrivée des radars-virage a pour but de réduire la mortalité dans les courbes, qui s’élève à 657 victimes en 2016.

Les nouveaux radars seront placés à l'approche d'un virage dangereux.
Les nouveaux radars seront placés à l'approche d'un virage dangereux.

Le laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) les a homologués en juillet dernier. Les radars autonomes de virage ont commencé à être déployés sur les routes françaises le 15 septembre dernier. Jusqu’alors, les contrôles de vitesse par radars fixes n’étaient possibles que sur lignes droites. Mais une nouvelle technologie permet désormais de contrôler la vitesse d’un véhicule dans une courbe.

Cette arrivée part d’un constat : en 2016, selon l’Observatoire national de sécurité routière, 497 automobilistes et 160 motards ont perdu la vie dans un virage. Les deux premiers radars autonomes de virage ont été installés dans le département du Var sur les départementales D2 et D402, à l’approche d’un virage. Deux routes qui donnent accès au circuit Paul-Ricard, où se situait l’épreuve motocycliste du Bol d’Or. La sécurité routière rappelle que près d’une chute mortelle sur deux à motocyclette a lieu dans une courbe.

Les radars virages viendront renforcer les 248 radars fixes autonomes déjà installés sur les routes françaises. Ils seront tous précédés d’un panneau annonçant la possibilité de contrôles.

Mots clefs associés à cet article : Sécurité routière, Radar, Accident

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER