Seat Leon en voie de « golfisation »

Publié le par

La berline hispanique évolue au point de pouvoir être comparée à son illustre cousine, la Golf. La Leon devient une sérieuse prétendante aux car policies avec une gamme Business complète.

La Leon adopte une ligne dynamique.
La Leon adopte une ligne dynamique.

Quelque peu éclipsée des écrans radars ces dernières années, faute de nouveautés à fort potentiel, Seat revient sur le devant de la scène avec une offensive produit d’une rare intensité. Celle-ci a démarré avec l’Ateca fin 2016 et se poursuit avec les lancements conjugués de la nouvelle Ibiza et de la Leon remise au goût du jour. Un SUV urbain, l’Arona, et un SUV 7 places viendront en renfort dans les prochains mois.

Avec la Leon restylée, Seat se replace au cœur de l’exigeant segment C. La berline compacte peaufine son style avec une calandre et des pare-chocs retravaillés, de nouvelles teintes de carrosserie, ainsi que des phares avant et arrière à LED arborant une signature lumineuse inédite. Mais le look ne fait pas tout.

La berline hispanique se renforce aussi en matière d’équipements. Son catalogue comprend désormais un frein à main électrique, un écran tactile de 8 pouces, un nouveau système d’infodivertissement compatible avec l’ensemble des téléphones du marché, un dispositif de démarrage sans clé ou encore un chargeur à induction pour smartphone.

Une meilleure insonorisation

Elle soigne aussi la sécurité de ses occupants avec une panoplie de systèmes de sécurité tels que le régulateur de vitesse adaptatif ou la reconnaissance des panneaux de signalisation. La Leon se rapproche ainsi des concurrentes les plus réputées de sa catégorie, dont sa cousine, la Golf.

À l’essai, d’autres évolutions sautent aux yeux. Ou plutôt aux oreilles. Le bloc 1.6 l TDI de 115 chevaux de notre modèle était à peine audible, y compris en phase d’accélération. Seat nous confirme avoir travaillé l’insonorisation du véhicule. Ce même moteur Diesel était pour l’occasion couplé à la boîte à double embrayage DSG7. Une association pertinente, particulièrement pour les gros rouleurs.

Les entreprises seraient donc bien inspirées d’envisager la solution Leon pour diversifier leur parc automobile. D’autant plus que la berline bénéficie à présent d’une gamme Business enrichie de deux motorisations essence.

Mots clefs associés à cet article : Seat

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER