Schneider Electric déploie un service d’auto-partage sur Grenoble

Publié le par

Schneider Electric met douze Renault Zoe en libre service à disposition de ses collaborateurs sur Grenoble pour leurs déplacements intersites. Arval est à la manœuvre au niveau technique avec sa solution AutoPartage.

Schneider Electric a fait appel à Arval pour mettre en place son service d'auto-partage.
Schneider Electric a fait appel à Arval pour mettre en place son service d'auto-partage.

Schneider Electric apporte sa contribution à l’amélioration de la qualité de l’air sur la région grenobloise. Le groupe s’est fixé pour objectif de regrouper ses 5 000 collaborateurs travaillant dans cette zone sur cinq sites, contre treize actuellement, et d’optimiser les déplacements intersites.

Afin de faciliter les allées et venues de ses salariés entre ses quatre principaux sites (Technopole, Électropole, PLM et Polytech), Schneider Electric vient d’instaurer un service d’auto-partage. L’entreprise met à disposition des 4 000 salariés concernés une flotte de douze Renault Zoe en libre service avec le concours d’Arval et de sa solution AutoPartage.

Vingt-quatre voitures en 2018 ?

Le principe se veut simple. Après avoir adhéré au programme AutoPartage en ligne, via la solution développée par Arval (site web et application), les collaborateurs ont la possibilité de réserver un véhicule jusqu’à vingt minutes avant leur départ.

Si le succès est au rendez-vous, Schneider Electric n’exclut pas de passer à vingt-quatre voitures en auto-partage en 2018.

Mots clefs associés à cet article : Arval, Véhicule électrique, Autopartage

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER