Schindler intègre des Blueutility de Bolloré à sa flotte

Publié le par

Schindler intègre des Blueutility de Bolloré à sa flotte

Engagé dans une démarche de réduction de son empreinte carbone, Schindler France a pris le parti d’intégrer des véhicules électriques à sa flotte. L’ascensoriste s’est pour l’occasion rapproché de Bolloré, qui a récemment étoffé son catalogue avec la Blueutility, la version utilitaire de la Bluecar.

C’est précisément ce véhicule annoncé à 250 kilomètres d’autonomie, 230 kg de charge utile et près de 950 litres de volume de coffre que les dirigeants de Schindler ont souhaité mettre à disposition de leurs techniciens sur la base du volontariat. Un premier contingent de 22 véhicules a été livré cette semaine, l’occasion pour les deux entreprises de révéler leur partenariat au grand jour. Pierre Vanstoflegatte, P-DG de Schindler France, et Vincent Bolloré, P-DG du groupe Bolloré, se sont tous deux prêtés à l’exercice de la cérémonie de remise de clés.

Un investissement de 240 000 euros

JPEG - 211.4 ko
Le fait que Bolloré maîtrise l’ensemble de la chaîne de production (voiture, batterie, bornes de recharge, connectivité à bord du véhicule…) et soit le principal opérateur de bornes de recharge en France (6 000 unités à ce jour, 16 000 à venir) a vite retenu l’attention des dirigeants de Schindler. Encore fallait-il que l’autonomie de la Blueutility soit suffisante, que son coffre puisse être aménagé de manière à accueillir tout le matériel des techniciens et que le système de réservation des places de stationnement fasse ses preuves. L’ensemble a de toute évidence répondu aux attentes, sans quoi Schindler n’aurait pas consenti un investissement de 240 000 euros pour l’achat des premiers exemplaires.

Sur les 22 véhicules livrés cette semaine, 21 ont été affectés à la flotte parisienne, aujourd’hui composée de 600 véhicules. La Blueutility restante évoluera quant à elle en région lyonnaise. Les collaborateurs qui ont bien voulu troquer leur véhicule thermique pour une Blueutility pourront charger leur véhicule à partir des bornes Autolib’ et Bluely durant leurs interventions, après avoir au préalable réservé un emplacement via leur smartphone. Schindler n’a pas prévu d’autres sources d’approvisionnement en électricité.

L’ascensoriste envisage dans un second temps de déployer des véhicules sur Bordeaux, ainsi que dans toutes les villes qui seront à terme connectées au réseau BlueSolutions de Bolloré.

Mots clefs associés à cet article : Bolloré, Véhicule électrique, Flotte

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER