Salon Autonomy : les flottes à l’heure des nouvelles mobilités

Publié le par

La deuxième édition du Salon de la mobilité urbaine a fait le plein d’exposants proposant de nouveaux services aux flottes. Notre florilège.

Le Salon Autonomy s'est déroulé du 19 au 22 octobre dans la Grande Halle de la Villette.
Le Salon Autonomy s'est déroulé du 19 au 22 octobre dans la Grande Halle de la Villette.

Depuis deux ans, le Salon Autonomy propose aux professionnels et aux particuliers de découvrir le monde des nouvelles mobilités. Trottinettes électriques, vélos à assistance électrique, mais aussi covoiturage ou auto-partage…, tous les modes de transport alternatifs étaient représentés dans la Grande Halle de la Villette, à Paris.

Signe de l’intérêt croissant du monde des flottes pour ces problématiques, plusieurs acteurs spécialisés, à l’instar d’ALD Automotive ou de Renault Mobility, avaient fait le déplacement cette année pour exposer leurs offres. D’autres acteurs moins attendus sur le secteur des flottes présentaient également des nouveautés en mesure d’intéresser les gestionnaires de parc. Le point sur les principales annonces.

Engie Co-Move, l’auto-partage en mode électrique

Après l’acquisition d’EV-Box, Engie s’attaque à l’auto-partage en lançant Co-Move. Dédiée aux entreprises et collectivités, cette offre se distingue par des flottes exclusivement électriques. L’objectif est de réduire l’empreinte carbone et les coûts des entreprises tout en rationalisant l’usage des véhicules et en s’adaptant aux nouvelles contraintes environnementales.

L’auto-partage était d’ailleurs à la fête puisque de nombreux autres exposants présentaient leurs solutions : Renault Mobility, RCI, Mov’InBlue de Valeo, ALD Automotive, Blue Solutions, Ubeeqo…

C’est à une autre problématique néanmoins complémentaire que s’attaque BeNomad avec son application Move. Grâce à un algorithme développé en interne, ce calculateur d’itinéraire à destination des utilisateurs de véhicules électriques trouve le chemin optimal en fonction des critères imposés : nature du véhicule et de sa batterie, charge restante, autonomie souhaitée à l’arrivée…

Pour Mappy, Autonomy était l’occasion de présenter la nouvelle version de son comparateur multimodal en ligne. Intégrant désormais les offres de Smoove (les nouveaux Vélib’ parisiens) et Flixbus, la plate-forme peut se vanter d’être l’une des plus complètes du marché.

Un triporteur Gitane à assistance électrique

PNG - 147.4 ko
Le Sneaker répond aux besoins de logistique du dernier kilomètre en milieu urbain.
Du côté des mobilités douces, Cycleurope, propriétaire des marques Peugeot Cycles et Gitane entre autres, dévoilait le Sneaker. Ce nouveau triporteur à assistance électrique compte séduire le grand public mais également les entreprises grâce à un tarif compétitif (à partir de 1 999 euros TTC), une capacité de chargement allant jusqu’à 50 kg et un moteur électrique destiné à faciliter les démarrages et la montée de côtes.

Mots clefs associés à cet article : Autopartage, Electromobilité, Mobilité durable, Multi-modalité, Autonomy

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER