S90 et V90 : les Volvo de demain

Publié le par

Après le SUV XC90, Volvo poursuit le renouvellement de sa gamme avec les S90 et V90, qui témoignent de l’esprit conquérant du constructeur suédois.

Les Volvo S90 et V90 visent la concurrence premium allemande.
Les Volvo S90 et V90 visent la concurrence premium allemande.

L’allure aussi élégante que racée de la S90, berline étirée à 4,96 m de long, comme celle de son pendant break V90 pareillement réussi (et plus court de 3 centimètres), exprime la vision de la belle automobile contemporaine selon Volvo. Elle se traduit à bord par une ambiance apaisante, tendance et plus lumineuse que les intérieurs sombres souvent en vigueur dans le « premium ». Mais dans une qualité qui égale les références du segment.

Une dotation d’équipements au contenu riche s’expose d’emblée, à l’exemple des superbes sièges avant tendus de cuir (niveau 1 Momentum), multiréglables électriquement et chauffants (niveau 2 Inscription), et même ventilés et massants (niveau 3 Inscription Luxe).

Mais la grande Volvo est surtout bardée – de série – de dispositions sécuritaires novatrices, anti-collision City Safety avec détection des piétons comme des grands animaux, « pilote semi-automatique » capable de mener l’auto seul jusqu’à 130 km/h sous conditions, et encore inédite protection anti-sortie de route, active de 65 à 140 km/h.

L’onctuosité dans l’efficacité

JPEG - 446.5 ko
L’habitacle est de grande qualité.
Du même acabit, la base roulante extraite du XC90 est animée, au lancement, par deux essence (T5 254 ch BVA8 et T6 320 ch BVA quatre roues motrices) et deux diesels  : le cœur de gamme flottes D4 190 ch BVA traction et le D5 235 ch BVA AWD, fort d’un dispositif PowerPulse qui dope le départ d’accélération.

Ayant découvert les S90 et V90 par leurs meilleures motorisations, D5 diesel et T6 essence, sans pouvoir conduire le D4 cœur de gamme, force est de constater que ces deux propulseurs ne manquent pas de jus. Au point que le diesel plus coupleux (480 Nm contre 400) et l’essence plus puissant (320 ch face à 235) peuvent se confondre !

Bel hommage, en filigrane, au D5 pour sa valeureuse discrétion comme à l’effet PowerPulse qui lui est propre. Avec ses quatre roues motrices, cette longue Volvo s’impose aussi comme une magistrale routière, y compris sur les tracés les plus sinueux, où son châssis en mode Dynamic n’altère même pas l’excellent confort distillé sur le mode normal.

Technique et finance

Volvo S90 D4 190 ch BVA8 FWD Inscription

  • Prix TTC * : 54 700 €
  • Cylindrée : 1 969 cm3
  • Puissance Maxi : 190 ch à 4 250 tr/min
  • Couple Maxi : 400 Nm entre 1 750 et 2 500 tr/min
  • Énergie : Diesel
  • Consommation (Mixte) : 4,4 l/100 km
  • Émissions de CO2 : 116 g/km
  • Classe : B
  • Couleur : Vert moyen
  • Bonus/Malus * : neutre
  • Carte grise (92) * : 561,91 €
  • TVS * : 504 €
  • Loi de roulage * : 38 mois/100 000 km
  • Loyer financier * : 887,18 €
  • Loyer global mensuel * : 1 185,52 €
  • PRK.ENTREPRISE * : 0,52 €
  • Coût kilométrique supplémentaire * : 0,07 €
  • Avantages en nature Sté/an * : 2 892,67 €
  • VR estimée (Montant et %) * : 45,75 %
  • TCO Après I.S * : 1 350,37 €
  • TCO période Après I.S * : 51 314,06 €

* Valeurs en vigueur au 21 octobre 2016

Mots clefs associés à cet article : Volvo, Berline, Break

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER