Renault réaffirme ses investissements dans les technologies de dépollution

Publié le par

Après avoir investi dans le véhicule 100 % électrique, Renault souhaite réduire l’impact de ses véhicules sur l’environnement. Le constructeur a réaffirmé ses investissements dans les solutions de réduction des émissions.

La Renault Zoe dans Paris lors de la COP21.
La Renault Zoe dans Paris lors de la COP21.

Depuis juillet 2015, l’ingénierie de Renault a lancé un programme de recherche d’amélioration des solutions et technologies de réduction des émissions d’oxydes d’azote (NOx). Le constructeur accélère ses investissements et engage un processus continu d’amélioration de la performance des systèmes de dépollution EGR (recirculation des gaz). L’objectif du programme : réduire les écarts entre les émissions réelles et les émissions normées. Son budget s’élève à 50 millions d’euros.

Mais ce n’est pas tout. Renault annonce qu’à partir du mois de juillet « l’EGR amélioré sera déployé progressivement sur les voitures sortant de ses usines ». L’alliance Renault-Nissan continue avec son programme d’investissement de 1,2 milliard d’euros sur cinq ans dans la R&D pour développer la nouvelle génération de moteurs « toujours plus propres et performants ».

Mots clefs associés à cet article : Renault, NOx, Pollution

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER