Renault et Oktal renforcent leur collaboration sur la conduite autonome

Publié le par

Le groupe Renault va acquérir 35 % d’un joint-venture créé avec Oktal et sa maison mère, Sogeclair, pour le développement des simulateurs de conduite autonome.

Les simulateurs jouent un rôle déterminant dans le développement de nouveaux véhicules.
Les simulateurs jouent un rôle déterminant dans le développement de nouveaux véhicules.

Quelques mois après avoir annoncé l’acquisition des activités françaises de logiciel embarqué d’Intel, Renault présente un nouvel investissement stratégique sur la conduite autonome. Le groupe va acquérir 35 % d’Autonomous Vehicle Simulation (AVS), un joint-venture spécialement créé pour permettre au constructeur et à l’éditeur Oktal d’accélérer sur le développement de simulateurs de conduite autonome et faire rouler virtuellement des véhicules équipés de technologies automatisées en vue de leur commercialisation.

Le joint-venture va acquérir le logiciel simulation SCANeR inventé par Renault et développé avec Oktal. Les deux parties souhaitent faire de cet outil un leader mondial pour le test des technologies autonomes. Pour rappel, Renault nourrit des ambitions fortes dans le domaine de la conduite autonome et s’est engagé à lancer plus de dix véhicules équipés de fonctions automatisées d’ici à 2020.

Mots clefs associés à cet article : Renault, Véhicules autonomes

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER