Renault en Chine, c’est fait… avec Dongfeng

Publié le par

Renault en Chine, c'est fait… avec Dongfeng

Décidément, les constructeurs et la Chine, c’est devenu une histoire d’amour au point que nos deux groupes nationaux signent des coentreprises avec le même partenaire : Dongfeng* en l’occurrence. Construite à Wuhan, l’usine Renault-Dongfeng sera dotée d’une capacité initiale de 150 000 véhicules par an, et les premiers véhicules seront commercialisés en 2016.
Carlos Ghosn, président-directeur général de Renault, et Xu Ping, président de Dongfeng Motor, ont signé la création de la société Dongfeng Renault Automotive Company (DRAC), entreprise commune pour la production de véhicules en Chine. Le projet a reçu l’approbation de la National Development and Reform Commission (NDRC) le 2 décembre 2013. Détenue à parité (50/50) par les deux partenaires, la nouvelle entreprise bénéficiera d’un investissement total de 7,76 milliards de yuans (870 millions d’euros). L’usine sera située à Wuhan, capitale de la province du Hubei. Elle s’étendra sur 95 hectares. Ce projet industriel créera 2 000 emplois directs. Le plan produit de DRAC prévoit dans un premier temps une nouvelle gamme de crossover. Dans un second temps, la coentreprise lancera une gamme de véhicules sous une marque locale.
Déjà présent sur le marché chinois des véhicules importés, Renault passe à la vitesse supérieure en produisant localement et se dote de relais de croissance significatifs sur le premier marché automobile mondial. C’est ainsi qu’en 2013 Renault a renforcé sa présence sur le marché des véhicules importés, avec peu d’unités vendues en Chine (30 000), grâce notamment au succès du Koleos et à la commercialisation d’une gamme de berlines, depuis la Fluence jusqu’au Talisman. Le groupe y développe également son réseau, qui devrait passer de 92 concessionnaires en 2013 à 120 d’ici à 2016.
* Dongfeng Motor Corporation (DFM) est l’une des principales entreprises d’État (State Owned Enterprise, SOE) sous la supervision directe de la Commission du Conseil d’État pour l’administration et la supervision des actifs de l’État chinois. C’est l’un des trois géants de l’automobile en Chine. À fin 2012, les actifs totaux de DFM s’élevaient à 228,4 milliards de yuans et ses effectifs à 160 000 personnes. Dongfeng a ainsi vendu plus de 3 millions de véhicules en 2012 pour un chiffre d’affaires de 389,4 milliards de yuan. Dix-huitième des 500 premières entreprises chinoises et quatrième du classement des 500 plus grandes entreprises industrielles de Chine, Dongfeng a vendu 2,8 millions de véhicules depuis le début de l’année (à fin octobre 2013), correspondant à une croissance de 11 % et confortant sa position de numéro 2 en Chine.

Mots clefs associés à cet article : Renault, Dongfeng

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER