Renault dévoile l’Alaskan, un outil de conquête mondiale

Publié le par

L'Alaskan partagera des éléments techniques avec le Nissan NP300.
L'Alaskan partagera des éléments techniques avec le Nissan NP300.

Leader du marché des véhicules utilitaires légers en Europe depuis dix-sept ans, Renault veut à présent s’imposer comme un acteur mondial de premier plan. La marque au losange entend notamment renforcer ses positions en Afrique et en Amérique latine en élargissant sa gamme aux très prisés pick-up.

Avec l’Alaskan, un produit dévoilé sous la forme de concept, Renault officialise son arrivée prochaine sur le segment des pick-up d’une tonne de charge utile. Ce marché représente 17 % des ventes de VUL à l’échelle planétaire et devrait croître de 19 % entre 2014 et 2019 selon Renault.

Le Duster Oroch en complément

JPEG - 749 ko
L’Alaskan Concept est proche de la version définitive.
Ce modèle sera commercialisé à compter du premier semestre 2016. Il sera produit au Mexique, en Argentine et en Espagne aux côtés son cousin, le Nissan NP300, et du futur pick-up de Mercedes-Benz. Renault est plutôt avare en données techniques au sujet de son futur produit. Tout juste nous informe-t-on qu’il sera animé par le bloc 2.3 l dCi du Renault Master et par des blocs essence fournis par Nissan.

Renault pourra également compter sur le Duster Oroch, un pick-up d’une demi-tonne révélé au mois de juin. Ce dernier est pour l’heure réservé au marché sud-américain. Il est peu probable de le voir débarquer en Europe, le marché pour ce type de véhicules étant quasi inexistant dans nos contrées. Renault précise par ailleurs qu’il ne compte pas s’attaquer au segment des grands pick-up, la demande provenant quasi exclusivement (90 %) d’Amérique du Nord, une zone géographique non couverte par la marque française.

Mots clefs associés à cet article : Renault, Pick-up

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER