Renault améliore ses systèmes de dépollution Euro 6

Publié le par

La marque au losange va mettre en place des actions permettant d’abaisser les émissions d’oxydes d’azote de ses véhicules diesel Euro 6b. Les modèles déjà à la route pourront en bénéficier.

Les véhicules neufs seront concernés à compter du mois de juillet.
Les véhicules neufs seront concernés à compter du mois de juillet.

Pointé du doigt pour ne pas être dans les clous de la norme Euro 6b en usage client, notamment au niveau des rejets d’oxydes d’azote, les fameux NOx, Renault annonce aujourd’hui la mise en place d’un plan d’action visant à optimiser ses systèmes de dépollution. La marque au losange prévoit tout d’abord de multiplier par deux la plage de températures de fonctionnement à pleine efficacité des systèmes EGR et ensuite de renforcer le pilotage de la trappe à NOx, qui stocke ce polluant et le traite à intervalles réguliers.

« Ces actions combinées amèneront en moyenne, selon les applications et le type de roulage, une division par deux des oxydes d’azote sur la zone d’extension de l’EGR et seront sans impact perceptible sur la performance ou la consommation », assure le constructeur. Les nouveaux modèles diesel Euro 6b intégreront de série ces évolutions à compter de juillet 2016, tandis que les modèles déjà à la route pourront passer en atelier pour en bénéficier à partir du mois d’octobre. Les interventions seront prises en charge par Renault. Un courrier informatif sera adressé aux clients dans les prochaines semaines.

Le constructeur annonce enfin plancher sur le développement de nouvelles technologies pour préparer la future norme Euro 6d, qui devrait entrer en vigueur à partir de septembre 2017.

Mots clefs associés à cet article : Renault, NOx, Normes Euro

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER