Renault achète 10 % des actions cédées par l’Etat

Publié le par

Le constructeur français veut proposer ces actions à ses salariés pour les faire participer aux performances du Groupe.

Carlos Ghosn, le PD-G de Renault, lors de l'Assemblée Générale des actionnaires en juin 2017.
Carlos Ghosn, le PD-G de Renault, lors de l'Assemblée Générale des actionnaires en juin 2017.

Renault l’a annoncé ce vendredi 3 novembre 2017, il va racheter 10 % des 14 millions d’actions Renault cédées par l’Etat, soit 1 400 000 actions. Ces dernières feront l’objet d’une offre aux salariés et aux anciens salariés du Groupe « afin de leur permettre de participer aux performances du Groupe Renault » précise le constructeur.

55 millions d’euros de plus-value pour l’Etat

L’Etat avait acquis 4,73 % du capital du constructeur français en 2015, alors qu’Emmanuel Macron était ministre de l’Economie. Un achat qui avait fait bondir sa part dans le capital du Groupe de 15,01 % à 19,74%. En cédant ces actions, l’Etat revient donc à 15,01 % du capital, tout en faisant une belle opération financière puisqu’il bénéficie d’une plus-value de plus de 55 millions d’euros selon l’Agence des Participations de l’Etat (APE). L’opération a aussi été saluée en Bourse, avec un bond de 4,93 % de l’action Renault ce vendredi 3 novembre au matin.

Mots clefs associés à cet article : Renault, État

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER