Renault Captur, taille patron

Publié le par

Renault administre du sang neuf à son SUV urbain. Le Captur se modernise et monte en gamme afin de conserver sa place de numéro un en Europe.

Le Renault Captur monte en gamme avec une finition Initiale Paris.
Le Renault Captur monte en gamme avec une finition Initiale Paris.

Le Captur n’entend pas céder un pouce de terrain aux jeunes prétendants qui s’apprêtent à déferler sur le segment des crossover urbains. Le fer de lance de Renault s’est pour cela doté d’un bagage technologique dans l’air du temps tout en jouant la carte du raffinement et de la personnalisation. Il n’a ainsi guère à envier aux Citroën C3 Aircross, Seat Arona, Kia Stonic, Hyundai Kona et autre Volkswagen T-Roc en phase d’approche.

Peu d’éléments esthétiques différencient ce « nouveau » Captur de l’ancien. Tout juste remarque-t-on quelques évolutions au niveau de la calandre, des boucliers et de la signature lumineuse. En revanche, ses futurs acheteurs pourront personnaliser leur véhicule à l’envi, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Des plastiques plus nobles

À bord, Renault a rectifié le tir en améliorant la qualité des matériaux, notamment des plastiques. Un moindre mal tant le Captur était décrié sur ce point précis. Les automobilistes en quête de produits nobles seront quant à eux servis avec la finition Initiale Paris, qui fait la part belle au cuir.

JPEG - 392.6 ko
La qualité des matériaux est de meilleure facture à bord.
Cette nouvelle proposition s’accompagne de signes esthétiques distinctifs (teinte de carrosserie, abondance de chromes…) et d’équipements appréciables tels que les sièges chauffants ou des aides à la conduite (avertisseur d’angle mort, radars avant, arrière et latéraux, caméra de recul…).

Les entreprises optant pour la finition Business sont moins bien servies. La dotation s’avère néanmoins correcte avec l’aide au parking arrière, les antibrouillards ou encore le système Media Nav Evolution intégrant la navigation Europe, le Bluetooth, l’info trafic et une prise USB.

Le Captur, c’est aussi une gamme complète de moteurs avec les dCi 90 et 110 en diesel ainsi que les TCe 90 et 120 en essence. Les deux propositions les plus puissantes que nous avons eu l’occasion de tester apportent entière satisfaction, avec toutefois une préférence pour l’essence, dont la discrétion et le supplément de caractère font mouche.

Mots clefs associés à cet article : Renault, SUV

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER