Rapprochement en vue entre le prix du diesel et celui de l’essence

Publié le par

L'écart de prix entre les deux carburants est à ce jour d'environ 20 centimes par litre.
L'écart de prix entre les deux carburants est à ce jour d'environ 20 centimes par litre.

Le verdict est tombé. Le gouvernement a l’intention de réduire l’écart de prix entre le gazole et l’essence. L’annonce a été faite ce 14 octobre à l’issue d’une réunion à laquelle participaient le Premier ministre, Manuel Valls, et ses ministres Ségolène Royal, Emmanuel Macron et Michel Sapin.

Le rapprochement de prix entre les deux carburants s’étalera sur cinq ans. Le mécanisme retenu est plutôt simple. Il est prévu que le prix du litre d’essence baisse d’un centime par an et qu’en parallèle celui du litre de diesel augmente d’un centime par an. Une manœuvre qui sera appliquée en 2016 et répétée en 2017. Le gouvernement n’a pas précisé ses intentions pour la période 2018-2020, mais il est probable que cette mesure soit reconduite. Les leviers à disposition ne sont guère nombreux.

Ainsi, l’écart de près de 20 centimes que l’on constate aujourd’hui devrait avoir diminué de moitié en 2020. Cela va-t-il suffire à satisfaire les opposants au diesel ? Rien n’est moins sûr. Précisons en tout cas que le gouvernement ne s’est pas fixé pour objectif un alignement de prix entre le gazole et l’essence mais un simple rapprochement. Il se pourrait donc que l’on en reste à cette seule mesure.

Quoi qu’il en soit, ce rapprochement va évidemment générer une recette pour l’État qui devrait être officiellement utilisée pour financer l’allègement de la fiscalité locale des contribuables modestes, notamment des retraités.

Mots clefs associés à cet article : Essence, Diesel, Carburant

Voir aussi :

Recherche
Guide Fiscal 2016

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2016, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2016
COMMANDER