Radars automatiques : le pactole pour l’État

Publié le par

L’État a engrangé 920 millions d’euros en 2016 grâce aux 4 398 radars automatiques déployés sur le territoire. Ces équipements ont permis de dresser plus de 16 millions d’avis de contravention, un chiffre en hausse de 20,6 % par rapport à 2015.

Les radars automatiques ont permis à l'État d'encaisser 920 millions d'euros.
Les radars automatiques ont permis à l'État d'encaisser 920 millions d'euros.

Les radars automatiques ont carburé à plein régime en 2016. Les 4 398 appareils déployés sur le bord des routes ont flashé à 25,6 millions de reprises – un record – et permis de dresser 16 millions d’avis de contravention (+ 20,6 %) après contrôles d’usage pour chaque photo. Pour l’État, cette activité a permis de dégager un pactole de 920 millions d’euros (+ 18,5 %).

Pour la Sécurité routière, cette hausse du nombre d’infractions est la conséquence de la mise en service de 181 radars autonomes supplémentaires, de la mise en double sens de près de 400 radars fixes et du déploiement de 124 nouvelles voitures-radars. S’ajoute à cela la poursuite quasi systématique des propriétaires des véhicules immatriculés à l’étranger flashés sur notre territoire. Ceux-ci ont représenté près de 15 % des avis de contravention envoyés en 2016.

Mots clefs associés à cet article : Radar

Voir aussi :

A la une
Suivez-nous RSS Twitter Linkedin
Newsletter
Recherche
Guide Fiscal 2017

Le guide de la fiscalité des véhicules d’entreprises, édition 2017, est l’outil indispensable.

Guide Fiscal 2017
COMMANDER